Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Un défi de taille pour aider les handicapés

Nouvelle-Zélande / / Océanie

Un Néo-Zélandais se lance un pari de taille pour aider les handicapés de Samoa : quitter son fauteuil roulant pour gravir les escaliers de la plus haute tour d’Auckland. Son but est de collecter de quoi acheter des fauteuils roulants adaptés aux terrains difficiles de Samoa.

Le 17 avril 2012, Jordon montera 1029 marches. © Jordon’s Climb (Facebook)

Ce n’est pas les 1 029 marches de la tour Sky Tower qui vont arrêter Jordon Milroy et sa volonté de venir en aide aux handicapés qui vivent dans des conditions plus difficiles que lui.

Atteint de paralysie motrice, Jordon d’origine samoane et allemande, vit en Nouvelle-Zélande. Il s’estime heureux d’avoir les bons services et des équipements de santé pour diminuer autant que possible les souffrances liées à son handicap.

Les fauteuils bon marché à Samoa ne durent pas longtemps, utilisés sur les pistes et terrains accidentés de l’île. Après quelques recherches, Jordon a repéré un fabricant américain spécialisé dans les fauteuils roulants tout terrain, à 1 000 dollars pièce.

Un soutien indispensable

Jordon étudie les sciences sociales à l’Université d’Auckland et veut changer les clichés sur le handicap. Il est allé rencontrer des lycéens pour présenter son défi. Assurant lui-même la promotion de son challenge, il distribue des flyers dans la ville.

On peut aussi le retrouver sur facebook, où les 2 000 fans le soutiennent. Les séances d’entrainement ont commencé en septembre 2011 et sont trop douloureuses. Jordon a besoin de beaucoup de motivation pour garder du courage.

Jordon a aussi le soutien de Carabiner Youth Mentoring, une association de parrainage individuel pour les handicapés. Les volontaires sont impressionnés par l’attitude positive et la force de Jordon.

L’événement aura lieu le 17 avril 2012 mais Jordon espère que ce ne sont que les 1029 premières marches à gravir d’une série de défis similaires dans le monde entier:

Il faut rêver grand et c’est ce que je fais.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires