Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

SERIE : les candidats à l’élection présidentielle et la crise française

France / / Europe

Episode 5: Marine Le Pen ou la proie des proies

Marine Le Pen ou la proie des proies

Marine Le Pen est bien « la proie des proies » dans la mesure où tous les candidats l’attaquent, du moins dans la réalité objective, qui n’est pas celle des électeurs, et par rapport à la question de la crise française, mais elle l’est aussi parce que sont principalement les autres proies qui s’attaquent à elles.

Par ordre décroissant, François Hollande et François Bayrou sont ses principaux prédateurs, suivis par Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, Nicolas Sarkozy. Toujours dans un ordre décroissant, Jean-Luc Mélenchon, Nathalie Arthaud, Philippe Poutou et Eva Joly, tous prédateurs, contrairement aux premiers cités, ferment la marche.

Mais qui profite le plus de la proie Marine Le Pen : François Hollande ou François Bayrou ? Réponse demain.

Valérie Fert

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires