Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

62 millions de dollars pour la santé mentale des ados

Nouvelle-Zélande / / Océanie

Le gouvernement Néo-Zélandais promet 62 millions de dollars de plus au budget consacré au bien-être et à la santé mentale des jeunes, un moyen de les mettre en valeur et de parier sur le futur.

Les jeunes Néo-Zélandais peuvent être aidés par des organismes de soutien. © Sethdickens (Flickr)

La Fondation pour la Santé Mentale s’est réjouit après l’annonce du gouvernement: davantage de fonds seront accordés pour les initiatives auprès des jeunes. Selon la PDG de la Fondation, Judi Clements, les jeunes se sentent exclus de la société:

« Les jeunes sont souvent la cible de dérision, de manque d’intérêt et de plus en plus diabolisés par la société. »

En ajoutant 62 millions de dollars, le gouvernement souligne la valeur accordée aux jeunes, un investissement pour l’avenir. Le budget devrait permettre une meilleure synchronisation entre les différentes organisations de santé et d’éducation et les adolescents, et un soutien plus constant pour les familles et les communautés.

La maltraitance des enfants Néo-Zélandais (violence domestique, pauvreté, malnutrition, etc.) est pointée du doigt par les Nations Unies. Cette annonce donne l’espoir d’un changement qui se fait désirer.

Selon la Fondation, le gouvernement et ses agences peuvent faire beaucoup mais la famille, les amis et la communauté jouent un rôle crucial. Les cyber-environnements ont pris une place très, voire trop importante pour beaucoup de jeunes. Il ne peuvent pas en revanche remplacer le contact humain.

La Nouvelle-Zélande a le taux de suicides d’adolescentes le plus élevé  de l’OCDE, et le troisième après l’Islande et la Finlande, pour cette même population.

Soixante-deux millions de dollars: une affaire si c’est le prix pour sauver des vies!

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires