Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Reconnaissance automatique des lierres

France / / Europe

Avec cette neuvième mission, engagez-vous pour la botanique du futur ! Place à l’identification des plantes en ligne. Participez à un programme unique de reconnaissance végétale à l’aide de photographies du lierre grimpant via la création d’une grande banque d’images numériques.

Au printemps, la botanique est reine

Identifier les plantes n’est pas une mince affaire ! Traditionnellement il faut disposer d’un guide de terrain ou d’une clé de détermination, et parfois observer à la loupe de tous petits éléments caractéristiques d’une espèce. En hiver, il n’est pas toujours facile de reconnaître un arbre…. Et pourtant, peut être ne suffit-il que d’une seule image pour déterminer de quel arbre ou de quelle plante il s’agit ? Cela faciliterait certainement la vie des botanistes et jardiniers débutants ! Avec le développement de l’internet mobile, l’identification interactive des plantes a connu des progrès considérables. Les plantes sont cependant capricieuses, et extrêmement compliquées à différencier les unes des autres de par leur variabilité morphologique au sein d’une seule espèce. Chez certaines d’entre elles, la couleur des fleurs varient d’un lieu à un autre. Chez d’autres, c’est la forme des feuilles qui changent ou leur taille : petites au soleil, mais larges à l’ombre, par exemple. Ainsi, l’identification à partir d’une image d’une seule partie de la plante est souvent difficile… La combinaison d’images d’organes différents (feuilles, fruits, branche, etc.) devrait permettre d’améliorer considérablement l’efficacité de la reconnaissance de l’espèce de façon automatique. En effet, comme un enfant, les outils d’identification ont besoin d’apprendre pour s’améliorer. Plus il y aura d’images collectées, plus ces outils seront performants et pourront nous aider sur le terrain.

Mission Printemps : immortalisez le lierre grimpant

Si les moteurs de recherche, les réseaux sociaux et les logiciels de traitement des images misent sur la reconnaissance des personnes grâce à des photographies de portraits, pourquoi ne pas utiliser ce procédé pour fabriquer un outil de « botanique pour tous » ? En 2011, la première campagne photographique de plantes a été un succès. Environ 2500 photographies ont été collectées sur des organes différents et 5000 photographies sur des feuilles exclusivement. Cela recouvrait un total de 100 espèces d’arbres à fleurs ! En 2012, il s’agit de faire encore mieux ! En s’attaquant à une plante bien connue pour la très grande variabilité morphologique de ses feuilles : le lierre grimpant. Au printemps, les toutes jeunes pousses apparaissent sur les tiges et les fruits commencent à sortir. C’est donc le moment idéal pour immortaliser l’extraordinaire diversité du lierre. L’avantage ? Pas besoin d’être un pro de la photographie naturaliste ! Ce serait même presque le contraire… Pour que le futur outil de botanique soit performant, il faut qu’il puisse reconnaître des images de qualités médiocres, ou prises par temps pluvieux, sombres, ternes, surexposées…. Il ne s’agit pas seulement de capter la variété d’une plante grimpante mais aussi celle des prises de vue humaines ! Génial, fini les complexes !

Au printemps, sortez vos appareils photos !

Trop facile, cette Mission Printemps ! Après avoir consulté la fiche « Comment reconnaître le lierre ? », il ne vous reste plus qu’à le photographier sous toutes les coutures et par tous les temps ! Ou même de scanner une de ses feuilles !

Les conditions idéales de la mission :
Quand : de janvier à décembre.
Météo : par tous les temps
Moment de la journée : toute la journée

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires