Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les pesticides sont dangereux pour la grossesse

USA / / Amérique du nord

L’exposition aux pesticides pendant la grossesse peut provoquer des accouchements prématurés et autres effets secondaires comme des bébés plus petits, révèle une nouvelle étude publiée dans Environmental Health Perspectives.

Les bébés seraient exposés aux pesticides dès la grossesse. ©dustinaskins

L’exposition aux organophosphorés engendrerait des bébés prématurés et plus petits

L’étude a révélé que les femmes enceintes exposées aux insecticides organophosphorés (comme le Roundup de Monsanto par exemple) étaient plus susceptibles de donner naissance à des prématurés ainsi qu’à des bébés de poids inférieurs à la moyenne. Ces pesticides sont les plus répandus et les plus utilisés à travers le monde. La journaliste Lynne Peeples, du Huffington Post, remarque que les risques d’exposition ne touchent pas uniquement les femmes qui travaillent dans le secteur de l’agriculture ou du jardinage. Le Dr Bruce Lanphear, chercheur travaillant sur l’étude de l’exposition aux pesticides organophosphorés, explique:

« Ce n’est pas un groupe de niche que nous avons étudié. Ces femmes y sont exposées principalement par l’alimentation et peut-être aussi par les pesticides utilisés sur les différents terrains à proximité ».

Des résidus de pesticides chez toutes les femmes sans exception

Presque toutes les femmes enceintes sont porteuses de résidus de pesticides dans leur organisme. La nouvelle étude a suivi 306 futures mamans, à partir d’un large éventail de groupes économiques et raciaux, de zones urbaines, suburbaines et rurales dans et autour de Cincinnati, en Ohio. Aucune ne fait exception.

Ce sont de mauvaises nouvelles pour les bébés sachant que la prématurité est un facteur majeur dans la mortalité infantile. Une naissance avec un poids plus faible est souvent la cause de problèmes de santé tels que des troubles d’apprentissage et des retards de développement.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires