Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La mascotte australienne, le koala, est en danger

Australie / / Océanie

Le déclin rapide des koalas pourrait entraîner leur inscription sur la liste des espèces en danger dans certaines régions d’Australie.

Le koala, symbole de l'Australie. © rtaphoto (Flickr)

Sous la pression de la destruction de son habitat, de la sécheresse, des changements climatiques et de la chlamydiose, l’icone nationale australienne disparait. Des recherches menées près de Gunnedah, la “capitale mondiale du koala”, montrent que le nombre de koalas a diminué de 75% depuis 1993. Toutefois dans cette région, les koalas risquent de ne pas être protégés.

Le gouvernement va exclure la protection du marsupial dans certaines régions en raison d’intérêts miniers. Selon la directrice de la Fondation australienne pour les koalas, Deborah Tabart, les régions ayant des projets de mines et des gisements de gaz coïncident avec les zones ou les koalas risquent de ne pas être protégés.

Des zones définies

Le ministre de l’environnement, Tony Burke, a déclaré que la décision de protéger les koalas s’appuierait sur les conseils du Comité scientifique sur les espèces en danger. Celui-ci a défini les zones où la situation des koalas est stable ou en déclin. Pour la  sénatrice verte, Larissa Waters, si le gouvernement fédéral mettait en doute les données utilisées par la Fondation australienne pour les koalas, il devrait commander des études nationales sur les populations de koalas.

L’inscription du koala sur la liste des espèces en danger pourrait permettre au gouvernement fédéral d’imposer des conditions aux projets d’ouverture de mines, de développement résidentiel et d’exploitation forestière afin de prévenir leur interférence avec les koalas et leur habitats.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires

  1. SERIN

    Bonjour,

    il t-il possible de le sida du Koala puise être une version mutante de la maladie du diable de Tasmanie,car il me semble que le syntone de quiste multiple soit commun.
    En contaminant un humain via la trafique ou en contacte directe avec un animal(s) contaminé libéré pour ne pas contaminé les autres prise.