Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Série : l’éco-construction, une autre vision de l’habitat

/ Monde

Episode 4 : La yourte, un habitat nomade à l’empreinte écologique minimale

Économe à tous les niveaux, la yourte est le logement qui répond le mieux aux critères de l’éco-construction. Conçue pour résister aux climats les plus extrêmes, elle offre malgré son minimalisme un confort douillet, pour un prix défiant toute concurrence.

© Horizon Yourte

Un habitat ancestral

Exclusivement fabriquées à partir de matériaux naturels, les premières constructions humaines peuvent toutes être qualifiées d’écologiques. Rares sont celles qui ont suffisamment évolué pour pouvoir rivaliser de confort avec l’habitat tel que nous le concevons au XXIème siècle. À l’exception de l’une d’entre elles : la yourte.

Véritable emblème de la vie nomade, cette tente blanche cylindrique à l’aspect caractéristique accompagne depuis des siècles les peuples d’Asie Centrale. Parfaitement adaptée aux importantes amplitudes thermiques de la steppe, sa forme ronde lui procure une excellente résistance aux vents les plus violents.

En Mongolie, malgré une forte sédentarisation de la population, près d’un million de personnes vivent encore sous une yourte.

Construire en une journée

Constitués de treillis en bois, les pans de murs de la yourte traditionnelle sont reliés entre eux pour former un cylindre, au centre duquel deux poteaux verticaux sont coiffés d’une couronne appelée toono. Celle-ci recevra les perches destinées à supporter le toit, dont le nombre varie en fonction de la taille de la yourte. Une épaisse couche de feutre de laine isole la construction, qui sera protégée des intempéries par une toile blanche en coton.

Si les yourtes contemporaines ont intégré diverses améliorations, comme l’adjonction de fenêtres ou l’emploi de membranes imperméables synthétiques, leur construction reste fidèle à l’esprit mongol. Elles peuvent être montées en moins d’une journée.

Installation de treillis © Horizon Yourte

Quelques inconvénients

La yourte n’est pas une maison et oblige ses occupants à adapter leur mode de vie. La faible isolation phonique procurée par la toile et le feutre la prédisposent à un environnement sonore peu bruyant, tandis que sa forme circulaire conduira ses occupants à repenser l’agencement intérieur des équipements et du mobilier.

Contrairement aux maisons en pierre ou en brique, la yourte présente une faible inertie thermique, due à la légèreté des matériaux employés pour sa construction. Elle sera facile à chauffer avec un simple poêle (ou une cuisinière) à bois, placé au centre de la structure. Cependant, elle aura du mal à conserver la fraîcheur en été. Sa forme conique permet toutefois d’y pallier en pratiquant une ouverture au sommet. Cette ouverture garantira une évacuation efficace de l’air chaud tout en générant une ventilation naturelle.

Économe, écologique et art de vivre

C’est au niveau de son empreinte environnementale que la yourte affiche sa supériorité par rapport à d’autres types d’habitats. La faible quantité de matériaux nécessaires à sa construction, et la facilité à la chauffer en hiver grâce à son volume compact et réduit, font d’elle un modèle incontestable dans le domaine des économies d’énergie et de matières premières.

Généralement implantée en milieu rural, parfois sur des terrains non-constructibles, elle offre une alternative bon marché à la maison traditionnelle: il est possible d’acheter ou de construire une yourte pour quelques milliers d’euros seulement.

Mais vivre en yourte, ce n’est pas seulement faire le choix d’une maison économe et écologique. C’est aussi un art de vivre, qui nous invite à repenser notre relation à l’habitat.

Pierre Fleutot

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires

  1. Merci pour ce bel article sur cet habitat alternatif qu’est la Yourte. La Yourte Contemporaine a pour objectif, tout en gardant les principe de construction ancestraux de la Yourte traditionnelle d’apporter à ses habitants les éléments de conforts d’une vie moderne..Totalement réversible mais durable, cette maison (permis de construire) terminée pèse environ 7 tonnes dont plus de 6 tonnes de bois massif.Son empreinte écologique est donc excellente comparée a tout autre maison dite « traditionnelle ».