Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les virus créent de l’électricité

USA / / Amérique du nord

S’il existe une tendance à maudire les virus pour tous les maux qu’ils infligent, peut-être qu’ils seront loués dans un futur prochain. Un groupe de chercheurs vient de découvrir qu’ils pourraient permettre de créer de l’énergie.

Un virus capable de produire de l'énergie ? C'est possible ! © leonel_cunha (Flickr)

Les virus à la rescousse !

Les virus ont généralement mauvaise réputation car ils ont pour habitude d’envahir le corps humain et de le rendre malade. Des chercheurs du département de l’énergie du Lawrence Berkeley National Laboratory, en Californie, viennent de découvrir qu’ils pourraient être une force d’énergie positive. Ils ont découvert le moyen d’utiliser certains virus inoffensifs pour l’Homme afin de créer de l’électricité à partir de leur énergie cinétique (énergie que possède un corps du fait de son mouvement réel). Cette énergie pourrait conduire à alimenter certains gadgets par le mouvement du corps humain.

Les scientifiques ont créé ce dispositif piézo-électrique grâce au revêtement d’une petite électrode avec des virus. En tapant dessus avec un doigt, le dispositif créé une charge électrique d’environ un quart de la tension d’une pile triple A.

Les virus et la technologie : une nouvelle voie pour l’avenir des énergies propres

Ils ont confirmé que le bactériophage M13 qu’ils avaient choisi était bien piézo-électrique, puis ils l’ont développé pour augmenter la tension. Le virus est sans danger pour les êtres humains, facile à reproduire et organisé dans des films minces. Les scientifiques ont empilé 20 couches de ces films (de la taille d’un timbre-poste) et placé la pile entre les deux électrodes en plaqué or. Lorsque la pression est appliquée, le dispositif peut alimenter un petit écran LCD.

Seung-Wuk Lee, chercheur du corps professoral de Berkeley et professeur agrégé de génie biologique, affirme:

« Nous travaillons maintenant sur ​​les moyens d’améliorer les preuves de cette démonstration. Parce que les outils de la biotechnologie permettent la production à grande échelle de virus génétiquement modifiés, et les matériaux piézo-électriques à base de virus pourraient offrir une nouvelle voie pour la microélectronique dans l’avenir ».

Dans l’avenir, en exécutant  simplement des tâches quotidiennes comme monter un escalier, ouvrir ou fermer des portes, il serait possible d’alimenter nos gadgets en électricité et de remercier l’utilité des virus.

En bonus voici une vidéo expliquant le processus

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires