Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La Green week de Moscou

Russie / / Europe

La semaine du 19 mai 2012, Moscou a inauguré sa première Green week, un évènement nouveau pour la capitale russe, peu habituée aux évènements écologiques participatifs ouverts à tous.

 

Yoga et concerts sur les pelouses du Parc Gorki, marchés fermiers et éco-pique-niques étaient au programme. Tout comme l’architecture botanique et l’école verte pour les enfants. Voici dix évènements qui ont permis aux Moscovites d’échapper au bouillonnement de la ville.

L’école verte
Située sur les rives de la Moskova, cette datcha urbaine a son potager, ses hamacs et sa terrasse pour la joie des plus jeunes. Jusqu’en octobre 2012, ils pourront y apprendre à faire pousser des légumes, à observer les oiseaux. Ils auront aussi la possibilité de trier les déchets ou recycler de vieux objets.

L’art vert
Dans une galerie à ciel ouvert, des artistes exposent installations, photographies et éco-affiches. Ces œuvres sont réalisées à partir de matériaux recyclés ou abordant le thème de l’écologie. Des nénuphars géants ont été créés pour que les visiteurs puissent profiter du soleil dans les fontaines. Des fresques en mousse ont été disséminées dans le parc.

Bien se nourrir
Le 19 mai 2012, le parc Gorki a participé au Food Revolution Day de Jamie Oliver. L’idée est simple: manger local pour une meilleure santé. Un pique-nique de bienfaisance et un marché bio (impensable à Moscou) ont été organisés. Une table de 60 mètres a été installée pour l’occasion, pour goûter et apprendre à cuisiner sainement.

Le café vert
La Green week a décidé de s’attaquer au mythe de la nocivité du café et de la caféine. Une master-class sur le sujet a été proposée, et chacun a pu apprendre à torréfier son café.

Une chasse aux photos
Dix photos du National Geographic, portant sur le même thème, ont été affichées dans le parc. Aux visiteurs de les retrouver, avec leurs trois mots cachés. Un abonnement au journal était à gagner.

Des master-class vertes
La première consiste à dessiner un alphabet vert à base de matériaux du parc (bois, feuilles, plantes…). La seconde, animée par la scénariste Maria Afanasseva et le poète Konstantin Lévine, avait pour objectif de populariser l’art japonais du haïku, dans sa version verte.

La thérapie verte
Deux types d’activités sont proposés: des cours de yoga gratuits pour tous, matin, midi ou soir, et un jardin thérapeutique en matériaux naturels, où des thérapeutes aideront les visiteurs à faire correspondre leurs états physique et émotionnel.

Le cinéma vert
Des films « verts » ont été projetés et discutés. Les Moscovites ont été invités à des master-class sur l’alimentation et le vélo. Le langage des signes et l’aménagement de sa cour un endroit plus propre et agréable étaient d’autres thèmes de cours.

La musique verte
Toute la semaine, des groupes étaient attendus dans le parc, des concerts ont été organisés le soir, des lieux ouverts à la danse…

Une nuit au parc
Le week-end, tous les Moscovites étaient invités à dormir au parc. Un thème était proposé, le carnaval. Les noctambules du parc devaient venir déguisés en végétaux ou en animaux, voire en insectes ou en minéraux. Poufs, chaises longues, plaids avaient été installés pour l’occasion, pour profiter des concerts et des films.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires