Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Un chimiste brésilien transforme des déchets organiques en briques

Brésil / / Amérique du sud

Le chimiste Marcelo dos Santos, de Araraquara dans l’Etat de São Paulo, a mis au point, après deux ans de recherches, une composition chimique capable de transformer des déchets organiques en briques. L’idée est de diminuer le coût de production des blocs de maçonnerie et de permettre un recyclage durable et utile des déchets domestiques.

Les déchets organiques vont pouvoir être recyclés en briques. © jmv

Avec le soutien de l’investisseur et technicien en métallurgie José Antônio Masoti, le chercheur a également créé une machine qui aide à séparer les déchets organiques des déchets recyclables.

D’après Santos, le coût de fabrication d’une brique de ce type pourrait diminuer de moitié. Sur le marché, la brique organique coûterait en effet 0,27 € contre 0,47 € pour une brique conventionnelle. Cette réduction du prix est rendue possible grâce au fait que le produit provenant des déchets domestiques peut remplacer jusqu’à 50% du sable et 30% du béton utilisés dans la production conventionnelle. Même en étant fabriquées à partir de résidus, les briques sont sans odeurs et sans germes, selon leur concepteur. Santos affirme:

 “Les déchets arrivent tels qu’ils sortent de la maison des particuliers, c’est-à-dire dans un sac plastique. Nous séparons les détritus recyclables, qui sont vendus à une coopérative. Avec cet argent nous finançons la production”.

Après la séparation, les déchets organiques passent par un triturateur qui broie le matériau. Ensuite, ils passent par un mélangeur, dans lequel la composition brevetée par le chimiste est ajoutée.

Après ce mélange, les résidus sont traités et transformés en une masse uniforme. Celle-ci est alors envoyée à une usine où elle passe par le même processus que des briques de béton classique. Le chercheur explique:

« C’est le même processus, nous ajoutons le composé transformé à partir des déchets organiques, qui s’avère être beaucoup plus résistant que les briques classiques ».

Le prototype de l’équipement qui transforme les déchets en briques possède déjà une capacité de production de 32 tonnes de matière de base. Elles permettent de fabriquer 86.000 blocs pour la construction civile, à partir de 200 tonnes de déchets. Le tout, à un prix inférieur de 40% par rapport au prix du marché.

Sur le marché, une machine de ce genre coûte environ 100.000 US$, mais le chimiste, avec l’aide de son associé, a fabriqué une structure équivalente pour 2.500 US$. Massoti affirme:

“Nous avons mis un an pour construire le prototype de cette structure, en dépensant environ 20.000 US$ en tout”.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires