Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Graham Hill, créateur d’un appartement une pièce convertible en 6 pièces

USA / / Amérique du nord

L’habitat de l’avenir sera peut-être un petit appartement de 42 mètres carrés dans un immeuble résidentiel centenaire de la rue Sullivan à New York. D’un blanc éclatant, l’appartement possède des cloisons mobiles qui lui permettent de passer d’une pièce à six, du mobilier extensible, et un air filtré aussi pur que celui de la campagne.

Graham Hill. © poptech

Pour un espace plus économique et fonctionnel

Graham Hill, son propriétaire, le nomme laboratoire. Un laboratoire des petits-espaces durables et haut de gamme. L’appartement est la première création de sa nouvelle entreprise LifeEdited. C’est un résumé un peu compliqué qui réussit néanmoins à rassembler des tendances sociales et économiques ainsi qu’une certaine philosophie, telle que la recherche du bonheur, la consommation collaborative et des informations sur des aménagements urbains plus performants. Le programme a comme slogan:

« Concevez votre vie avec plus d’argent, de santé, de bonheur et moins de choses, moins d’espace, moins d’énergie ».

G. Hill, 41 ans,  fondateur de TreeHugger, un site Web qui rend l’écologie sexy et aspire à une vision globale et moderne de la conception durable, a montré qu’il peut tirer profit de son idéalisme. Il a vendu le site en 2007 à Discovery Communications, la société qui détient la chaîne Discovery Channel, pour la modique somme de 10 millions de dollars.

G. Hill, canadien d’origine, possède une formation d’architecte et de designer produits. TreeHugger, lancé en 2004, était son second projet internet.

Nick Denton, son ami et fondateur de Gawker Media déclare:

« Il refuse le superficiel et l’idéalisme utopique. Je pense que c’est plutôt génial que Graham propose un mode de vie durable dans les villes au lieu d’étaler un million de dollars de panneaux solaires sur les maisons de la vallée de Napa,  qui ne représente pas la façon de vivre de la plupart des gens ».

« Ce qui est petit est sexy »

Le kite-surfer et skateboarder G. Hill a le plus souvent vécu, au cours de ces dernières années, dans des chambres d’hôtel et des petits appartements de Buenos Aires, Bangkok ou Barcelone… ou encore dormi dans une remorque sur la Baja, dans un garage à Maui (Hawaï) et même dans une couchette sur le Plastiki (un catamaran écologique flottant sur des bouteilles).

Ce sont ces expériences, qui selon G. Hill  lui-même, l’ont obligé à se débarrasser des affaires non nécessaires afin que tout tienne dans une petite valise à roulettes – d’où la notion de « petit » dans son programme.

«Ce qui est petit est sexy », dit-il dans son discours de six minutes diffusé sur le site web TED. Un succès sur YouTube, avec 1,3 millions de vues. G. Hill n’est certainement pas le premier, ni le dernier, à louer les avantages d’une vie épurée.

LifeEdited : la création

En 2009 et 2010, G. Hill a acheté deux appartements dans un immeuble de la rue Sullivan: un cube de 42 mètres carrés pour 287 000 $ US et un autre de 35 mètres carrés pour 280 000 $ US. Il campait dans le plus petit, et a organisé un concours auprès des jeunes pour repenser le plus grand espace en gardant en tête qu’il puisse recevoir 12 personnes à diner autour d’une table et avoir des invités qui restent dormir ensuite.

Il a reçu plus de 300 réponses, et Catalin Sandu, un étudiant roumain en architecture maintenant employé par M. Hill, a remporté le concours.

L’appartement témoin interpelle et LifeEdited a bien démarré puisque G. Hill vient de passer un contrat avec Tony Hsieh, le milliardaire et directeur de l’entreprise de chaussures en ligne Zappos. L’entreprise de G. Hill a proposé la construction d’immeubles avec des unités de 30 à 60 mètres carrés sur le nouveau campus en construction de l’entreprise Zappos. T. Hsieh est invité à venir essayer lui-même l’appartement LifeEdited lors de sa prochaine venue à NYC.

6 pièces en 1 : on monte et on démonte !

G. Hill a décoré l’appartement avec des objets appartenant à sa petite amie, Kumara Sawyers, une massothérapeute et professeure de yoga. Il a choisi un globe terrestre, un appareil photo vintage, une corne et une plante en pot, ainsi que des livres. Il a également acheté quelques objets pour illustrer les principes LifeEdited, comme une grosse fourchette qui était censée remplacer à la fois le couteau et la fourchette. Les indispensables étaient le lit Murphy et la table à manger avec rallonges, conçu par Ressource Furniture, un fabricant de meubles transformables de Manhattan qui est maintenant un sponsor de LifeEdited. La cloison mobile était également d’un design raffiné. Il explique:

«Les réalisations LifeEdited sont conçues pour limiter les soucis, mais je suis déjà inquiet concernant certains points.  Nous avons besoin de construire avec des matériaux moins chers et plus résistants, et avec plus de patine, afin de bien vieillir. Cette paroi mobile est encore trop chère. »

Le coût total pour la rénovation de l’appartement a été d’environ 365 000 $ US. Son objectif est d’offrir des appartements LifeEdited qui pourront aider les gens à économiser « beaucoup d’argent ».

Son dernier argument tient à la superficie en mètres carrés des « pièces » créées par appartement – cuisine, salle de bains, salon, salle à manger, bureau, chambre et chambre d’amis – qui équivaut à un 1100 mètres carrés. Dans un e-mail, il écrit :

« Vu de cette manière, vous obtenez la fonctionnalité d’un appartement du triple de sa taille. Certes, vous ne pouvez utiliser qu’un espace à la fois et cela nécessite une transformation mais quand même … »

 

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires