Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le mardi, journée des piétons

Bhoutan / / Asie

Tous les mardis, les routes du petit royaume seront interdites aux voitures. La première journée piétonne a eu lieu lors de la journée mondiale de l’environnement. Les réactions sont partagées.

Le premier mardi, les habitudes des Bhoutanais ont été bouleversées. © Peter-06

Tous les mardis, dans les rues de la capitale Thimphu, seule la moitié des taxis, des bus et des véhicules d’urgence (ambulances, pompiers, etc.) seront autorisés à circuler. Le premier mardi, les habitudes ont été bouleversées: accompagner leurs enfants à l’école à pieds, aller au travail en vélo, des habitudes perdues par les Bhoutanais.

Une jeune mère s’exclame:

« Ce n’est pas du tout pratique et je ne comprends pas qu’un tel règlement ait pu être adopté. S’ils nous avaient au moins prévenu plus tôt, on aurait pu s’organiser. »

Mais beaucoup d’autres se réjouissent de l’initiative. A commencer par les chauffeurs de taxis. L’un d’entre eux affirme:

« Je suis sur la route depuis 7h30. D’habitude, on passe la moitié du temps dans les stations de taxi à attendre des passagers. Mais le mardi, on fait des courses sans arrêt. »

Même certains piétons contraints se réjouissent. Tshewang Rinzin, qui a fait une demi heure de marche jusqu’à son travail s’enthousiasme:

« C’est une excellente idée! Cela permet de rencontrer beaucoup de monde que l’on ignore quand on est dans sa voiture. J’ai revu des personnes que j’apprécie et que je n’avais pas vu depuis 5 ans! »

Certains veulent même que le gouvernement aille plus loin et interdise aux taxis de circuler tous les mardis. Cependant, tous s’accordent à dire que le manque de consultation a fait défaut à l’élaboration de cette nouvelle loi. La responsable d’une agence de voyage regrette:

« Les touristes viennent ici pour le calme, ils sont ravis de marcher. Mais il aurait fallu prévenir avant, parce que beaucoup avaient prévu des grandes promenades en voiture, et ils ont été cloués sur place ce mardi. »

Le roi, lui, a semblé goûter avec joie aux plaisirs du vélo dans des rues désertées par les véhicules automobiles.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires