Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La technologie chinoise d’éco-construction utra rapide s’exporte bien

Malaisie / / Asie

Les dirigeants de Broad, la société qui s’est illustrée en construisant un bâtiment de 30 étages en 15 jours, sillonnent la planète. Le vice-président était récemment en Malaisie pour promouvoir cette technologie moderne et… responsable.

Un bâtiment de 30 étages construit en 15 jours ? C'est possible avec la société Broad !

Des franchises vendues à l’étranger

La vidéo qui a fait le tour du monde s’avère être une arme marketing redoutable pour les inventeurs de l’éco-construction industrielle. Trois franchises ont été vendues à l’étranger. Le montant : 34 millions de dollars pour avoir les droits sur une population de 10 millions d’habitants, 50 millions de dollars pour 50 millions d’habitants.

Derniers intéressés : les Malais. Green Building Index (GBI), l’organisme gestionnaire des standards d’éco-construction locaux, a invité la vice-présidente chinoise du groupe Broad, Juliet Jiang. La rapidité de construction de son produit étant maintenant connue de tous, elle a insisté sur d’autres aspects auprès de ses hôtes:

« Notre immeuble de 30 étages a passé des tests de résistance aux tremblements de terre de magnitude 9. Il est 5 fois moins consommateur en énergie qu’un bâtiment équivalent construit avec des méthodes traditionnelles. L’air intérieur est 20 fois plus propre ».

Une construction centralisée pour des acteurs locaux

Des performances qui sont possibles grâce à une construction centralisée en usine. 93 % de la valeur ajoutée est réalisé dans une usine, le reste consistant en une opération de montage sur le terrain choisi. Pour être encore plus responsable, la société recommande que l’usine soit située à moins de 500 kilomètres du terrain pour diminuer le coût de transport.

L’initiative du GBI est destinée à inspirer les acteurs de l’immobilier malais. Et pourquoi pas à trouver un acteur local prêt à se lancer dans l’aventure. Car le concept de l’immobilier industriel est de plus en plus facilement accepté. En témoigne Tan Loke Mun, un architecte qui fait partie du bureau d’accréditation de GBI:

« La réduction drastique des temps de construction est un gain phénoménal. Cela réduit la probabilité d’accidents pour les ouvriers sur le chantier. Tous les intervenants sont bénéficiaires. Et avec des bâtiments qui s’élèvent en quelques jours, on ne verra plus d’immeubles à moitié finis et abandonnés en cours de construction ».

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires