Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La Kenguru, une voiture électrique conçue pour personnes en fauteuil roulant

USA / / Amérique du nord

La petite nouvelle sur le marché de l’automobile électrique espère révolutionner le transport écologique pour les personnes en fauteuil roulant. Le chroniqueur Bradley Hasemeyer, de l’entreprise TransLogic a essayé ce nouveau bolide et livre son témoignage.

La Kenguru, la voiture électrique idéale pour les handicapés. © www.kenguru.com

Se déplacer en fauteuil roulant : le parcours du combattant

Les possibilités de déplacement sont souvent compliquées pour les personnes en fauteuil roulant. Les transports en commun sont souvent peu adaptés et les solutions qui existent pour aménager les véhicules standards coûtent souvent très chers… Malgré tout, d’excellentes initiatives fleurissent par-ci par-là. C’est le cas de la Kenguru, une voiture électrique monoplace créée pour les personnes en fauteuil roulant.

Une voiture électrique monoplace exclusive

La Kenguru, véhicule d’origine hongroise, a été importée aux États-Unis en 2011 à Austin par Stacy Zoern, une jeune avocate texane paraplégique de naissance. Elle était alors à la recherche d’un nouveau véhicule qui lui permettrait enfin d’obtenir son indépendance lors de ses déplacements.

Son originalité tient dans le fait que l’utilisateur entre dans le véhicule par l’arrière, sans quitter son fauteuil, via une rampe électrique dirigée avec une télécommande. Une fois dans le véhicule, un système de fixation au sol sécurise le conducteur. La Kenguru ne démarrera pas tant que le fauteuil n’est pas attaché au véhicule. La conduite s’effectue au moyen d’un guidon de type scooter, ce qui la rend facile et agréable.

Véhicule électrique sans permis, la Kenguru possède une autonomie de 80 km en moyenne et est limitée à une vitesse de 43 km/h. Ce qui en fait un véhicule de choix pour les déplacements urbains.

Un succès qui n’en finit plus

Le succès de la Kenguru ne s’est pas fait attendre aux États-Unis puisque deux ans seulement après le premier appel de Stacy Zoern à la société hongroise, ce véhicule pratique et révolutionnaire est fabriqué à Pflugerville au Texas. La demande est si grande que l’entreprise ne peut y répondre.

Bradley Hasemeyer explique:

« Adapter un véhicule aux fauteuils roulants peut valoir au moins 14 000 $ (US) en plus du coût d’achat d’une fourgonnette, d’une camionnette ou une VUS ».

Selon lui, la Kenguru s’avère être une option plus abordable pour les véhicules des utilisateurs de fauteuils roulants. A cela Stacy Zoern ajoute qu’il existe plusieurs aides de l’état américain, tant pour encourager les véhicules électriques, que pour soutenir les personnes dans leur réinsertion professionnelle. Grâce à ces dispositifs d’aides, le prix d’achat du véhicule (25 000$) peut être ramené à 20 000 $ ou même, dans certains cas à 0 $.

A l’heure actuelle, Stacy Zoern cherche des financements pour son entreprise afin de pouvoir produire à plus grande échelle la Kenguru et répondre à la demande toujours plus grande qu’elle reçoit chaque jour dans sa boite e-mail.

Voir le test de Bradley Hasemeyer

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires