Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le redémarrage des réacteurs japonais menace le pays

Corée du Sud / / Asie

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires

  1. jpj11

    cet article est pour le moins partial : la centrale de Oi est sur la côte ouest du Japon, elle n’est donc pas exposée aux risques de tsunami qui ont causé la catastrophe de Fukushima ; quant aux risques sismiques, il sont réels, mais le cas de Fukushima a montré que cette centrale très ancienne a bien résisté au séisme, pourtant de force 9, le niveau le plus élevé jamais observé ; c’est le tsunami qui l’a gravement endommagée.
    Pour finir, la Corée du Sud a 21 réacteurs nucléaires en activité et 5 en construction…