Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

L’Obamacare approuvée par la Cour Suprême des États-Unis

USA / / Amérique du nord

« Yes Obama Can », la réforme de l’assurance maladie, « l’Obamacare »,  a été  validée le 28 juin dernier par la Cour Suprême des Etats-Unis. Cette réforme historique destinée  à offrir une couverture maladie à 32 millions d’Américains qui en sont dépourvus sera mise en place en 2015.

Les Américains devront souscrire une assurance maladie privée. © Austen Hufford

Une réforme historique

La Cour Suprême des États-Unis a confirmé la réforme sur la santé de l’administration du président Obama: les Américains devront souscrire une assurance maladie privée. Du même coup, elle rejette les arguments de certains représentants du Congrès, soutenant que la législation allait trop loin en forçant les Américains à cette souscription sous peine d’amende.

La Cour Suprême des États-Unis a tranché en faveur de Barack Obama. Une réforme historique qui s’échelonnera sur plusieurs années. Les Américains verront leurs rapports au système de santé profondément modifiés puisqu’ils devront cotiser pour ce système mais tous, pourront recevoir des soins médicaux.

La décision rédigée et annoncée par le juge principal John Roberts, permet à l’administration Obama d’atteindre son objectif: L’Obamacare prévoit la couverture des 30 millions d’Américains qui en sont dépourvus actuellement.

Les quatre juges libéraux, Stephen Breyer, Ruth Bader Ginsburg, Elena Kagan et Sonia Sotomayor, ont rejoint J. Roberts dans sa décision. Les juges conservateurs Samuel Alito, Anthony Kennedy, Antonin Scalia et Clarence Thomas s’y sont opposés.

Medicare, une extension du programme de soins aux plus démunis est envisagée. L’administration Obama pourrait la lancer, à condition que les États récalcitrants à sa prise en charge du cout ne soient pas menacés dans leurs financements s’ils n’y adhéraient pas. Ainsi, Medicare pourrait rencontrer des problèmes parce qu’elle doit être co-financé par le gouvernement fédéral et les États.

Victoire pour Obama ?

Cette réforme du système de santé est la plus importante aux États-Unis depuis plus de 50 ans. Elle prévoit de donner accès à l’assurance maladie à 30 millions d’américains qui en sont privés, et de diminuer les dépenses de santé. Si les États-Unis dépensent plus en soins de santé que toutes les autres nations, 50 millions (sur 310 millions) d’entre eux n’ont pas d’assurance du tout.

Le président Obama souhaite se faire réélire le 6 novembre prochain. Son adversaire républicain Mitt Romney a appelé à l’annulation de la loi et à son remplacement par d’autres mesures. Il avait pourtant soutenu une réforme similaire au niveau du Massachusetts, du temps où il était gouverneur.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires