Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

L’interdiction du filet maillant nécessaire à la survie du dauphin de Maui

Nouvelle-Zélande / / Océanie

La commission baleinière internationale (CBI), qui s’est tenue vendredi 6 juillet 2012, exhorte le gouvernement néo-zélandais à interdire la pêche au filet maillant. Son utilisation accélère la disparition du dauphin de Maui. Ce dernier vit uniquement au large de la Nouvelle-Zélande, et il ne sont plus que 55 dans le monde.

Il ne reste plus qu'une cinquantaine de dauphins Maui dans le monde. © Pochacco20

Plus petit dauphin du monde

Le dauphin de Maui est le plus petit dauphin au monde. Les femelles ne mesurent pas plus d’un mètre soixante-dix et pèsent jusqu’à 50 kilos. Les mâles sont un peu plus petits et légers.

Ils atteignent leur maturité sexuelle entre 7 et 9 ans, et ne se reproduisent que tous les deux ou quatre ans. Ils n’ont qu’une progéniture à la fois. Ces caractéristiques ralentissent d’autant plus l’accroissement de leur population.

Lors de la commission baleinière, les représentants de gouvernements de plusieurs pays ont prié la Nouvelle-Zélande de prendre des mesures immédiates, afin d’empêcher l’extinction de cette espèce. Le délégué autrichien a affirmé:

« Il est temps d’arrêter les politesses diplomatiques et de prendre position pour des actions immédiates et réelles, sans compromis. »

Les dauphins de Maui et les 200 marsouins du golfe de Californie au Mexique, sont sévèrement menacés d’être pris dans les filets maillants des pêcheurs. L’interdiction de ces derniers est « nécessaire à leur survie » selon la commission.

Des mesures insuffisantes

La représentante du WWF, Aime Leslie, soutient cette affirmation. Il y a d’autres solutions pour continuer la pêche tout en protégeant le dauphin. Pour elle, les mesures prises par le gouvernement – l’interdiction du filet maillant à certains endroits près des côtes – sont loin d’être suffisantes:

« Ce type de pêche peut mener les dauphins à l’extinction. Les progrès de la technologie permettent aux pêcheurs et aux dauphins de Maui de partager les eaux néo-zélandaises sans soucis. Nous demandons d’interdire complètement la présence des filets maillants et des chaluts dans les zones où les dauphins de Maui vivent. »

Un cétacé tué toutes les deux minutes

WWF fait campagne pour que le gouvernement identifie, gère et réduise les autres menaces dont les dauphins sont victimes. Parmi elles se trouvent les collisions avec les bateaux, la pollution, le développement côtier, l’exploitation minière du sable et la prospection pétrolière.

Quelques faits:

▪   La plus grosse menace pour les cétacés de nos jours est leur capture accidentelle pendant des opérations de pêche

▪   Chaque année, plus de 300 000 baleines, dauphins et marsouins meurent quand ils se prennent dans du matériel de pêche – soit une moyenne d’un cétacé tué toutes les deux minutes dans le monde.

▪   Le seul mammifère qui ait disparu à cause des activités humaines est le dauphin de chine, Baiji, déclaré éteint en 2006. Selon les scientifiques, à moins que des actions immédiates soient prises, le marsouin du golfe de Californie et le dauphin de Maui risquent de subir le même sort.

Pour en savoir plus, celsias.co.nz, elementmagazine.co.nz et doc.govt.nz

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires