Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

L’aileron de requin interdit dans les réceptions officielles ?

Chine / / Asie

Une trentaine de représentants de l’assemblée populaire nationale a proposé l’interdiction de l’aileron de requin dans les réceptions officielles. Elle devrait être adoptée dans 2 à 3 ans. Si elle réjouit les protecteurs de la nature, ce n’est  pas le souci du sort des requins qui a influencé le législateur.

Vers une interdiction des ailerons de requins aux diners officiels? © robleto

La loi Li Dingguo

La consommation d’ailerons de requin, qui progresse proportionnellement à l’épaisseur des portefeuilles des Chinois aisés, menace plusieurs espèces. Suite à des actions de communication et l’implication de personnalités influentes comme Yao Ming et Jackie Chan, cette pratique presque limitée aux collectivités chinoises commence à être mal vue.

Taiwan a voté une loi contre la pratique du Shark Finning et des hôtels de Hong Kong et Singapour ont interdit la consommation de la soupe aux ailerons. Cependant, tout le monde attend une initiative de la part du plus gros consommateur: la Chine continentale.

Cette décision devrait arriver. Une proposition de loi de Li Dingguo, cosignée par 30 représentants de l’assemblée populaire nationale a été présentée au comité permanent. Elle interdit l’aileron de requin dans les réceptions officielles de tous les niveaux. La proposition devrait être adoptée dans les 2 ou 3 ans qui viennent.

Interdiction pour les officiels chinois

La décision de l’administration chinoise n’a pas été poussée par des considérations relatives à la biodiversité. Le législateur souhaite réduire la tendance des officiels chinois à se payer du bon temps sur le dos du peuple. Les dirigeants locaux ne se privent pas: il n’est pas rare de les voir arriver en BMW, montre Rolex au poignet. Les bonnes bouteilles de vin Laffitte et les plats à 10 000 yuans n’effraient pas les hôtes, surtout quand celui qui règle est le contribuable. La proposition de loi de Li Dingguo interdirait aussi les alcools de luxe et les vins étrangers dans les banquets officiels.

Certains ont déjà agi au niveau provincial. Dans le Zhejiang, il est interdit de consommer de l’alcool à midi dans les repas donnés par un fonctionnaire. Tous les mets de luxe sont aussi proscrits. La mesure ne semble pas décourager les plus ‘bling bling’, qui vont s’amuser dans la ville voisine de Shanghai.

Quoiqu’il en soit, la proposition Li Dingguo va dans le bon sens. Les ONG ne s’y trompent pas, plusieurs ont exprimé leur satisfaction de cette avancée importante. La lutte contre les pratiques éhontées de beaucoup de fonctionnaires chinois pourrait éviter à bien des requins de couler au fonds des océans, sans leurs ailerons…

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires