Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les médecins obligés de choisir quels enfants vont vivre ou mourir

Afrique du Sud / / Afrique

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires

  1. amor karabaka

    le même problème en Tunisie, à titre d’exemple, dans la capitale Tunis (ville la plus médicalisée) il y a un seul hôpital pour enfants (pour 2millions d’habitants)