Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Un prix de responsabilité sociale attribué au plus grand cigarettier

Chine / / Asie

La China Green Foundation a décerné son prix annuel de responsabilité sociale au plus grand cigarettier du monde. Le public est indigné et les demandes se multiplient pour annuler cette décision étonnante.

© Luciano Belviso

Du prix à l’indignation

China Green Foundation (CGF) a décerné début juillet 2012 un prix de Responsabilité sociale. Résultat inattendu: le vainqueur est China National Tobacco, le plus grand producteur de cigarettes de Chine et du monde.

Le centre national de lutte contre le tabagisme (CNLT) est indigné. L’organisation a écrit une lettre ouverte à la CGF pour demander à ce que l’ONG revienne sur sa décision. Cette lettre rappelle:

« Outre son bilan catastrophique sur la santé publique, l’industrie du tabac est un fléau environnemental par trois aspects. La culture intensive du tabac rend les sols arides. Le séchage nécessite une quantité d’énergie importante et l’expansion constante des surfaces cultivées conduit à une déforestation massive. »

La China Green Foundation a répondu aux diverses contestations en déclarant que la distinction accordée au cigarettier était basée sur les sommes versées par les entreprises. China National Tobacco a le plus contribué aux finances de l’ONG en 2011. Elle n’envisage pas de retirer la distinction incriminée.

Un prix illégal

Le financement par China National Tobacco d’initiatives vertes s’apparente à une action de marketing indirecte. Selon Pan Zhengzheng, un avocat – fumeur – de Pékin, l’attribution de ce prix est illégale. La Chine est signataire de la convention cadre de l’OMS pour la lutte antitabac.

A l’article 13 de cette convention cadre, il est stipulé que chaque pays signataire mettra en place une interdiction totale de la publicité, de la promotion, et du parrainage en faveur du tabac. Les millions donnés à la China Green Foundation représentent ni plus ni moins qu’un parrainage de la part de China National Tobacco.

Dans un pays où la consommation est endémique, ce genre de publicité indirecte n’est pas rare. Si la publicité dans les médias classiques est interdite depuis longtemps, le sponsoring d’événements par les cigarettiers a disparu depuis seulement 2011. Il est temps que la société réagisse pour faire appliquer la loi dans toute sa rigueur, afin d’éviter que l’industrie locale du tabac continue de recruter de nouveaux fumeurs, toujours de plus en plus jeunes…

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires