Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les labels écologiques donnent plus de valeur aux maisons californiennes

USA / / Amérique du nord

En Californie, être propriétaire d’une maison qui s’aligne sur les critères des labels écologiques du monde du bâtiment vous réjouira lors de sa revente. Ces dernières gagneraient jusqu’à 12 % en valeur supplémentaire ! Être vert, c’est payant !

Maisons écologiques, maisons à basse consommation : plus-value sur la revente !

Selon une nouvelle étude, les heureux propriétaires californiens qui investissent dans leurs maisons en ajoutant une isolation supplémentaire, en faisant une mise à niveau vers des chauffe-eau plus efficaces ainsi que toute autre installation permettant les économies d’énergie et d’eau, pourraient voir la valeur de cette dernière augmenter jusqu’à 12 % au moment de sa revente  – sous réserve de l’obtention des certifications prodiguées par les labels tels qu’Energy Star, GreenPoint nominale ou LEED.

L’étude révèle qu’une maison californienne moyenne d’une valeur de 400 000 dollars se vend 8,7 % plus cher, soit 34 800 $, quand elle a été labellisée écologique.

Cette nouvelle étude, menée conjointement entre des chercheurs de l’université de Berkeley et de UCLA, souhaitait répondre à la question suivante : est-ce que l’investissement dans une maison éco-énergétique est rentable au moment de sa revente ?

La réponse est simple : oui.

L’idéologie d’abord !

Les avantages de posséder une certification verte sont encore plus valorisés dans les régions les plus chaudes de l’État. L’investissement dans un logement éco-énergétique est en lien direct avec la forte idéologie environnementale imprégnée dans la région. Par exemple, celle-ci peut se mesurer (ou comparer) avec le nombre de véhicules hybrides présents (un phénomène appelé « l’effet Prius ») comme l’explique le professeur moteur de l’étude Nils Kok, de l’université de Berkeley:

« Tout comme les gens qui achètent une Toyota Prius parce qu’elle est plus efficace mais surtout parce que son impact sur l’environnement est minime, les gens pourraient acheter une maison entièrement écologique en suivant cette idéologie. Dans les régions où la pénétration des véhicules hybrides est plus élevée, nous avons constaté que la plus value sur les maisons vertes était aussi plus élevée ».

Les labels écologiques dans le secteur de l’immobilier semblent être bien connus, contrairement à ce que nous aurions pu penser, et influencent déjà le choix des consommateurs.

Il existerait environ 10 000 maisons dans l’état de Californie qui porteraient un label écologique. Nils Kok et son associé de recherche, Matthew Kahn de l’UCLA, ont examiné les données parmi 1,6 million de maisons unifamiliales vendues dans l’état entre 2007 et 2012. 4 300 d’entre elles étaient classifiées comme « vertes » par des labels reconnus. L’étude conclut que le coût de fabrication d’une habitation dont l’efficacité énergétique serait meilleure de 35 % à une maison moyenne est seulement de 10 000 $. Nils Kok explique que cela démontre « que le bénéfice des maisons écologiques ou basse consommation l’emporte de loin sur le coût ».

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires