Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

C’est officiel, bientôt plus de BPA dans les biberons et les gobelets pour enfants

USA / / Amérique du nord

La Food and Drug Administration a décidé d’interdire complètement la production et la commercialisation aux États-Unis de biberons contenant du bisphénol A, un composé chimique controversé utilisé dans la fabrication de certaines bouteilles et plastiques alimentaires.

Des biberons sans bisphénol A. © thesoftlanding

Une interdiction pour satisfaire les consommateurs

Cette interdiction était déjà effective dans plusieurs États américains, mais la Food and Drug Administration se montrait jusqu’à présent très réticente à reconnaître la toxicité du perturbateur endocrinien. La FDA explique que sa décision était une réponse à une demande formulée par l’American Chemistry Council en partie pour redonner confiance aux consommateurs.

Cette nouvelle interdiction ne s’applique pas de façon plus large à l’utilisation du BPA dans d’autres récipients, explique son porte-parole, Steven Immergut. Il confirme que la décision ne constituait pas un renversement de la position de l’agence sur ledit produit chimique. Après avoir reconnu le bisphénol A comme inoffensif en 2008, la FDA avait, en 2010, avoué ses préoccupations au sujet des risques possibles pour la santé.

Michael Taylor, sous-commissaire pour les aliments à l’agence, explique:

« Cette décision solidifie légalement que son utilisation sera complètement bannie à l’avenir  dans la fabrication des biberons et des gobelets pour les tout-petits. L’Agence a examiné les effets du BPA sur une longue période de temps, et preuves à l’appui, nous continuons d’appuyer la sécurité du BPA ».

Les risques controversés du BPA sur la santé humaine

Le BPA est utilisé depuis les années 1960 pour fabriquer les bouteilles en plastique, les gobelets pour enfants et les fonds des boîtes de conserve, y compris les préparations pour nourrissons. Jusqu’à récemment, il a été utilisé dans les biberons, bien que les principaux fabricants aient maintenant cessé de l’utiliser. Les articles en plastique contenant du BPA sont généralement signalés par un 7.

Le BPA est un produit chimique qui peut s’infiltrer dans les aliments, et une étude américaine faite sur plus de 2 000 personnes a révélé avoir découvert que plus de 90% d’entre elles avaient du BPA dans leurs urines. Des traces ont également été trouvées dans le lait maternel, le sang des femmes enceintes et le sang de cordons ombilicaux.

L’American Chemistry Council a déclaré dans un communiqué que la FDA devait prendre des mesures et rendre clair, en raison de la confusion générale pour les États et les consommateurs, si les biberons et les gobelets pour enfants en bas âge contenaient du BPA.

Les défenseurs de la santé publique ont salué la décision de l’Agence, mais ont déclaré que ce produit chimique est encore un risque pour la santé. Diana Zuckerman, présidente du Centre national de recherche pour les femmes et les familles, commente:

« La FDA fait lentement des progrès sur cette question, mais elle a fait le strict minimum ici. Ils mettent volontairement en place une interdiction qui est déjà en vigueur ».

Certains partisans ont également souligné que cette décision n’inclut pas l’interdiction du BPA dans les contenants de lait maternisé. Ce à quoi, Dennis M. Keefe, directeur du bureau de la sécurité des additifs alimentaires à la FDA, a répondu qu’une décision sur l’utilisation du produit chimique dans de tels produits était à l’étude.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires