Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les producteurs laitiers britanniques en colère

Royaume-Uni / / Europe

Les producteurs laitiers manifestent contre la diminution du prix que les transformateurs de lait leur versent, insuffisant pour couvrir leurs coûts de production.

Les consommateurs vont sûrement payer plus cher leur bouteille de lait au supermarché. © markhillary

Les producteurs de lait manifestent

Scène assez inhabituelle au Royaume-Uni : plus d’un millier de producteurs laitiers ont bloqué des usines de production de lait pour protester contre la diminution du prix qu’ils reçoivent pour le lait.

Après des manifestations dans plusieurs complexes laitiers sur les sites dirigés par Arla, le propriétaire des célèbres marques britanniques Cravendale, Lurpak et Anchor, les syndicats ont annoncé n’avoir pas d’autre choix que de continuer la lutte.

Ils sont désespérés par le prix du lait

Andrew Hemming, vice-président de Farmers For Action (une association d’agriculteurs) et producteur laitier, se plaint:

« Beaucoup de producteurs sont désespérés. Nous ne voulons pas en arriver là mais nous devons nous faire entendre ».

Au cœur du problème : les contrats établis entre les producteurs laitiers et les transformateurs de lait. Ce sont ces derniers, tels qu’Arla, Robert Wiseman et Dairy Crest, qui définissent le prix qu’ils paient aux producteurs pour leur lait. La plupart des producteurs sont liés par un contrat de 12 mois et n’ont aucun rôle dans la définition des prix.

Or, le prix du lait au seuil de l’exploitation a été réduit de 2p par litre (0,02 GBP par litre, soit 0,025 EUR par litre) au mois de juin 2012 et de nouvelles réductions vont être annoncées début août. Robert Wiseman Dairies et First Milk ont baissé le prix de 1,7 p/l, Arla de 2 p/l et Dairy Crest de 1,65 p/l. Les grandes entreprises affirment ne pas avoir le choix car le marché international des produits laitiers s’est fortement déréglé au cours des 12 à 18 derniers mois. Excuse que n’acceptent pas les producteurs.

Des coûts de production qui s’élèvent à 30p par litre

Robert Newbery, conseiller en produits laitiers à la National Farmers Union (syndicat agricole), a déclaré:

« Les producteurs sont touchés par cette diminution. Leur coût de production s’élève à environ 30p par litre. Après le 1er août, le prix ne couvrira même plus leurs coûts de production ».

Si les diminutions ne devraient cependant pas affecter les fournisseurs de Tesco, Sainsbury’s, Marks & Spencer ni Waitrose (quatre des plus grands supermarchés britanniques), la NFU estime qu’elles toucheront cependant un quart du volume du marché des produits laitiers. Et au final, les consommateurs vont sûrement finir par payer plus.

Le gouvernement va organiser un rendez-vous avec les acteurs du conflit

Alors que le gouvernement a annoncé qu’il ne pouvait intervenir dans la définition du prix du lait, le ministère de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales a pris rendez-vous avec les syndicats agricoles, les transformateurs et les distributeurs. Il espère que toutes les parties trouveront un accord sur la durée des contrats et les modifications des prix avec peu de préavis.

Jim Paice, ministre de l’Agriculture, a affirmé:

« Ces baisses de prix portent un coup aux producteurs laitiers. Le gouvernement ne peut et ne doit pas définir les prix mais je vais tout faire pour que toutes les parties prenantes apportent les changements nécessaires pour garantir l’avenir à long terme du secteur. Les producteurs et les transformateurs doivent respecter un code professionnel sur les contrats, tandis que les distributeurs doivent voir plus loin qu’à court terme ».

Le Royaume-Uni compte à l’heure actuelle plus de 14 000 producteurs laitiers dans un secteur qui vaut 3,3 milliards £ annuels (4,2 MM€).

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires