Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les cols verts à l’assaut de la ville

Singapour / / Asie

Après les cols bleus et les cols blancs, voilà les cols verts. Ils sont 4 500 à Singapour à travailler dans le domaine de l’éco-construction. L’administration souhaite qu’il y en ait 20 000 dès 2020. De quoi alimenter un marché de l’immobilier vert en plein boom.

Lors d’une cérémonie de remise de diplômes de master en conception durable pour l’immobilier, John Keung directeur de l’Autorité de construction de Singapour, a annoncé que le secteur de l’éco-construction recruterait 20 000 individus d’ici 2020 . Les 34 diplômés de cette première promotion viennent grossir les rangs des experts du domaine, qui sont déjà 5 000 sur le territoire. Le cursus scolaire est issu d’un partenariat entre l’université de Nottingham et l’Autorité de construction.

La demande pour ces talents explose. Près de 1 200 bâtiments sont certifiés Green Building, soit 16% du parc de la ville. L’objectif des autorités est de faire passer cette proportion à 80% dès 2030. Pour cela, il faudra bien disposer d’experts en nombre suffisant.

Consultants en éco-construction, si les perspectives d’emploi ne sont pas roses en France, allez chercher la fortune à Singapour !

 

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires