Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des robes qui fleurissent avec les saisons

USA / / Amérique du nord

Des robes féériques qui viennent donner un nouveau sens aux mots « naturels » et « durables ». En clin d’œil à la petite robe noire de Chanel, ces robes vertes sont tissées de fleurs, branches, feuilles ou fruits sauvages et exposées dans le cadre de « Earth Art » au jardin botanique de Vancouver.

Hymne à la beauté du végétal

Nicole Dextras est une éco-artiste canadienne qui travaille avec la nature. Ce magnifique projet lui est inspiré de la robe classique sans manche de Chanel. Sous chacune des 28 robes créées, nous pouvons lire : «Portez-moi et compostez-moi ». Elles sont toutes fabriquées à partir de plantes locales et exposées sur le site du jardin botanique.

En effet, ces robes sont laissées à l’extérieur afin que le public les voit se transformer  et se décomposer au fil du temps. Floraison, changement de couleur, perte des feuilles, depuis le début du projet en Juillet, les robes ont changé, évolué, se sont épanouies, se sont défeuillées, etc. Une véritable démarche poétique qui rapproche deux êtres vivants. Un recueil vivant de la nature.

Elles ont été faites sur mesure aux femmes invitées qui ont apportées leurs suggestions sur les fleurs qu’elles aimeraient porter. Plus d’une centaine de feuilles peuvent être utilisées pour  une seule robe ! Nous y retrouvons  des végétaux tels que : les fleurs buddleja, les feuilles de noyer, d’hortensias, de chèvrefeuille tibétain, de lavande, de  cèdre, de  lierre, des plumes, des feuilles de lauriers, etc.

Une collection éphémère

Véritable régal pour les yeux des fashionistas, elles portent un message exaltant sur la nature et le temps, tout autant que sur le caractère jetable et anticonformiste de l’industrie de la mode contemporaine.

L’artiste avait également créé une collection éphémère baptisée « Weedrobes Summer » dans son travail sur l’art éphémère. Offrant des lignes soignées, de très belles coupes et un petit grain de folie, elles feront les amatrices de contes de fée.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires