Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Chômage: l’économie verte peut créer deux millions d’emplois

Espagne / / Europe

Énergies renouvelables, transports, habitat… L’Organisation internationale du travail recommande à l’Espagne d’exploiter l’immense potentiel que représente le développement durable en termes de création d’emplois. La solution pour sortir du marasme ?

Un nouvel essor pour la construction

 « L’économie verte offre une bonne opportunité d’augmenter la compétitivité, de promouvoir la création d’emplois de qualité et de réduire l’impact environnemental de l’économie. »

Joaquín Nieto, directeur du bureau de l’OIT à Madrid, résume ainsi les enjeux liés au développement de l’écologie, alors que l’économie espagnole peine à se redresser.

Dans un rapport intitulé Emplois verts pour un développement durable : Le cas de l’Espagne, l’Organisation internationale du travail (OIT) invite le gouvernement à adopter une politique tournée vers l’écologie pour lutter contre le chômage.

L’étude affirme qu’il est possible de créer deux millions d’emplois verts d’ici 2020, notamment dans le secteur de la construction, qui pourrait générer 1,37 millions de postes à lui tout seul.

Pour cela, l’Espagne devrait s’atteler à la réhabilitation de 25 millions de logements, pour lesquels il est nécessaire d’améliorer l’isolation thermique et d’augmenter l’efficacité énergétique.

Par ailleurs, si l’état faisait passer la part des énergies renouvelables à 20 % de la production primaire d’énergie, cette filière contribuerait à créer plus de 100 000 emplois.

Les transports durables constituent eux-aussi un autre pilier de l’économie verte et pourraient fournir une activité à 770 000 personnes à l’horizon 2020, soit 40% de plus qu’à l’heure actuelle.

Les emplois verts résistent mieux à la crise

Pour réaliser ces estimations, l’OIT définit les emplois verts comme « des emplois qui réduisent la consommation d’énergie et de matières premières, limitent les émissions de gaz à effet de serre, minimisent les déchets et la pollution et protègent et régénèrent les écosystèmes. »

De récentes études indiquent qu’en Europe, les secteurs liés à l’écologie ont mieux supporté la crise que les autres. Pour la période comprise entre 2000 et 2008, le rythme de création d’emplois dans l’éco-industrie a atteint 2,7% annuels, contre 1% seulement pour l’économie globale.

Dans son rapport, l’OIT souligne le rôle fondamental que peut jouer l’économie verte pour lutter contre la destruction d’emplois qui frappe l’Espagne. L’organisation signale en revanche que la sévérité de la récession, combinée aux mesures d’austérité mises en œuvre par le gouvernement, pourrait mettre en péril la création de nouveaux postes de travail dans ces secteurs clés.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires