Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Passer des décombres au vert: Christchurch se veut durable

Nouvelle-Zélande / / Océanie

La ville de Christchurch, partiellement détruite après les tremblements de terre de septembre 2010 et février 2011 en Nouvelle Zélande, est encore sous les décombres. Des associations se sont formées pour la reconstruire, durablement.

« Greening the Rubble » – ou passer des décombres au vert- est une des associations qui tentent de trouver des alternatives à la grisaille de la ville.

Des bénévoles passionnés s’activent afin de répondre au projet d’une reconstruction durable. Les nombreux espaces jonchés de décombres ne sont pas restés de simples cimetières de décombres grâce à l’effort collectif. Ils ont été recolorés et décorés d’objets insolites. Par exemple, l’aluminium a été utilisé pour égayer le paysage d’une façon futuriste dans certains quartiers. Des plantes grimpantes sur des lits redressés, des chaises arc-en-ciel, ou encore une œuvre d’art géante citant le poète William Wordsworth, parsèment désormais Christchurch. Un café ambulant s’y promène aussi.

De nombreux événements – marchés, concerts, pétanque – y sont organisés afin de ramener vie et esprit communautaire dans la ville dévastée.

Et puis, de nombreux arbres sont plantés à travers la ville, et les paysages se reforment. Retrouver la nature permet de retrouver un peu de sérénité.

Jonathan, chef de ces chantiers, explique :

« Ce que j’aime dans ces projets c’est que c’est assez anarchique. Nous pouvons faire cela car nous en avons la liberté. Ça nous change de la destruction, et de la liberté que nous avons perdue. Et puis, chacun peut y ajouter son grain de sel. »

Selon lui, ces endroits permettent aux habitants de considérer de nouvelles possibilités pour leur ville et de reconquérir l’espace, leur espace. Ils semblent adorer l’idée et retrouvent un peu de contrôle sur leur environnement malgré les circonstances, et le plus important, de l’espoir.

De nouvelles idées pour former des espaces dédiés à la réflexion, ou encore des potagers communautaires, sont formulées chaque jour afin de transformer Christchurch en ville durable et regagner confiance en l’avenir.

Une initiative intéressante qui pourrait inspirer, dans un monde où les catastrophes climatiques sont de plus en plus fréquentes.

Informations complémentaires

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires