Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des enfants cobayes de la recherche sur les OGM ?

Chine / / Asie

L’affaire fait couler beaucoup d’encre. Un programme de recherche piloté par l’étranger aurait selon Greenpeace été conduit sur plus de 20 enfants chinois pour tester un riz génétiquement modifié à teneur enrichie en carotènes. Les autorités démentent, mais le doute persiste.

En 2008, Greenpeace avait découvert que ce programme de recherche avait été approuvé par les autorités éthiques américaines. Après avoir alerté le ministère chinois de la santé, celui-ci aurait assuré le public que ce type d’expériences n’aurait pas lieu. Pourtant, 4 ans plus tard, Greenpeace s’insurge : une expérience sur 24 enfants âgés de 6 à 8 ans aurait été conduite dans la province du Hunan.

Le ‘golden rice’ est un organisme génétiquement modifié dont la teneur en béta-carotène est enrichie. Ce pigment, responsable de la couleur des flamants roses et de celle des carottes, est transformé en vitamine A dans l’organisme. Or le manque de cette vitamine dans l’alimentation des enfants des pays en voie de développement est à l’origine de nombreuses maladies graves. D’où l’idée de développer ce riz OGM pour contrer cette carence alimentaire dans les pays les plus pauvres.

Le problème, c’est que les effets sur la santé de ce riz génétiquement modifiés ne sont pas connus. Une étude américaine soutenue par le département de l’agriculture aurait donc selon les révélations de Greenpeace été conduite dans la province d’origine de Mao Zedong, le Hunan.

La polémique qui n’a pas tardé de surgir dans les médias chinois n’est pas prête de cesser. Cependant, les officiels de l’administration locale tentent de rassurer. « Aucune expérience étrangère mettant en jeu des enfants et des organismes génétiquement modifiés n’a eu lieu dans le Hunan » a déclaré le porte parole de la ville de Hengyang. Selon lui, il y a confusion avec une expérience conduite en 2008 dans la ville, qui portait sur la transformation en vitamine A de carotènes contenus dans les légumes. L’expérience aurait été conduite par des autorités nationales.

Des déclarations qui n’ont pas calmé la verve des commentateurs. Beaucoup comparent un peu abusivement cette rumeur aux expériences de l’unité 731 de l’armée japonaise (http://fr.wikipedia.org/wiki/Unit%C3%A9_731). Abusivement car cette tristement célèbre unité militaire de recherche qui pratiquait par exemple les vivisections sans anesthésie sur les prisonniers chinois, aurait fait plus de 400 000 victimes pendant la seconde guerre mondiale. Des ‘expériences’ dignes de celles de l’horrible Joseph Mengele (http://fr.wikipedia.org/wiki/Josef_Mengele), qui n’ont rien de comparable avec la possible expérience américaine. Qui, si elle s’est réellement déroulée, n’en reste bien entendu pas moins condamnable.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires