Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Faut-il magnétiser son carburant pour faire des économies ?

Cuba / / Amérique centrale

Le gouvernement compte équiper plusieurs milliers de véhicules publics de dispositifs censés diminuer leur consommation grâce à l’application d’un champ magnétique. Fabriqués à Cuba, ces « magnétiseurs » auraient déjà prouvé leur efficacité sur des moteurs de bus et de groupes électrogènes.

L’amélioration de la combustion grâce au champ magnétique

Le magnétisme permet-il d’améliorer la combustion des moteurs à explosion ? La théorie peut paraître saugrenue, mais les essais menés à bien par l’entreprise publique Enersto Che Guevara vont pourtant dans ce sens.

Créés il y a six ans dans cette usine de composants électroniques de Pinar del Río, les dispositifs magnétiques ont été testés pendant un an sur les bus publics et sur des groupes électrogènes.

Selon Oslirio Claro Rodríguez, directeur de l’innovation chez Enersto Che Guevara, les résultats sont prometteurs :

 Il se crée un champ magnétique dans les fluides capable de modifier certaines de leurs propriétés, ce qui permet d’améliorer la combustion et, ainsi, de diminuer la consommation. 

Le scientifique explique que les appareils peuvent être utilisés sur tout type de moteur à explosion, statique ou non, et même sur des motos.

Le champ magnétique permet de réduire la consommation de carburant

Les essais menés sur les groupes électrogènes de l’entreprise distributrice d’électricité Unión Eléctrica et auprès de l’Entreprise nationale de bus ont conclu à une économie variant entre un et quatre grammes de combustible par kilowatt produit. Pour certains moteurs, le procédé aurait permis d’éviter la consommation de 80 litres de gazole en 24 heures.

D’autres expériences suggèrent quant à elle que les bus économisent en moyenne 6% de carburant. Les aimants et « concentrateurs magnétiques » doivent pour cela être placés au niveau du circuit d’alimentation du moteur, contre les injecteurs ou les tuyaux d’alimentation.

Selon le journal officiel cubain Granma, le ministère du Tourisme compte utiliser 3000 « magnétiseurs » pour son parc de véhicules, tandis que l’entreprise nationale de bus équipera sa flotte de son côté.

De quoi doper l’activité de l’entreprise Ernesto Che Guevara, qui table sur la fabrication de 20 000 dispositifs pour l’année 2012 et envisage déjà un accroissement de la production.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires