Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La “ville du futur” accueillera le siège du fonds vert pour le climat

Corée du Sud / / Asie

Songdo, la ville nouvelle bourré de technologies vertes, a accueilli la réunion du conseil du ‘Green climate fund’. Un évènement couronné par l’obtention du siège de cette nouvelle institution de l’ONU.

Songdo, c’est une ville sortie de terre en quelques années, située à quelques kilomètres d’Incheon, la troisième métropole du pays. Bourrée de technologies, c’est aussi une cité verte avec ses taxis fluviaux, son métro zéro CO2 ou ses toits d’herbe et de panneaux solaires.

C’est justement dans cette ville qui sera achevée vers 2017, que s’est tenue du 18 au 20 octobre dernier, la réunion du conseil du fonds vert pour le climat. Cette institution créée lors du sommet de Cancun en 2010, doit organiser le transfert de fonds vers les pays en développement pour la protection de l’environnement. Au menu des discussions, le choix du siège de l’organisation .

Songdo est choisie pour héberger le fonds vert

En concurrence avec Bonn, Mexico City, Windhoek en Namibie, Varsovie, et Genève, Songdo avait de nombreux atouts à faire valoir. « Ce fonds qui est fait pour les pays en développement doit être installé dans un pays en voie de développement. En passant d’un des pays les plus pauvres dans les années 1980 à un pays de revenu moyen aujourd’hui, la Corée du sud est un choix logique. Nous sommes en plus le seul candidat en Asie, le continent qui concentre le plus grand nombre de pays en voie de développement au monde » expliquait avant le vote Song Young-gil, maire de la ville. « Si nous obtenons le siège du fonds vert, cela représentera le plus important succès diplomatique du pays depuis l’élection de Ban Ki Moon en 2007 », ajoutait-t-il.

Les vœux de Monsieur Song ont été exaucés, puisque le conseil a choisi Songdo pour héberger le fonds. Le président Lee Myung-Bak et d’autres nombreux officiels coréens se sont réjouis de cette décision. La victoire va apporter des centaines de millions de dollars à l’économie locale chaque année, prévoit le ministre des finances Bahk Jae-wan. Espérons cependant que les bénéfices principaux iront aux pays qui en ont le plus besoin, et surtout à l’environnement…

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires