Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des grandes marques de vêtements accusées pour leurs pratiques irresponsables

Chine / / Asie

Une association d’ONG a enquêté sur 49 marques de vêtement importantes sur le marché chinois. Résultat : 47 de ces marques font appel à des fournisseurs très polluants.

L’union du choix vert (UCV) regroupe 5 ONG chinoises qui traitent des problèmes environnementaux. Cette association a réalisé une grande enquête depuis le mois d’avril auprès de 49 sociétés du secteur textile. Des questionnaires ont été envoyés aux responsables communication afin de lancer une discussion sur la gestion des fournisseurs. Moins de la moitié des entreprises contactées a daigné répondre à la demande de l’UCV. Pire, quand l’association a enquêté en parallèle, elle a constaté que seulement deux sociétés (Esquel et Burberry) ne font appel qu’à des fournisseurs aux pratiques responsables.

Les autres (incluant Nike, Polo Ralph Lauren, Gap, …) ont toutes des relations avec des sous-traitants connus pour leurs pratiques déplorables… Parmi ces sous-traitants pollueurs, Qing Mao, une société qui fournit plusieurs grandes marques ainsi que des sociétés de grande distribution. « Ca sent fort, tous les jours. Il y a beaucoup d’enfants qui ont des saignements de nez et même des évanouissements très fréquemment », explique un voisin de l’usine.

Les 47 sociétés qui sont soupçonnées de travailler avec des usines polluantes devront rapidement réagir. Et ne pas imiter Apple, qui a mis des années avant de réagir aux accusations et de prendre en compte les pratiques environnementales de ses fournisseurs pour leur sélection.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires