Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Budgets développement durable des entreprises en hausse en 2013

USA / / Amérique du nord

Selon un nouveau sondage de la firme analyste Verdantix, les dépenses des entreprises en lien avec le développement durable, les programmes environnementaux et l’énergie sont susceptibles d’augmenter l’année prochaine, malgré un contexte économique difficile.

Plus de budget en 2013 ?

L’entreprise a interrogé 250 cadres supérieurs en développement durable à travers le monde entier et a constaté que près de la moitié prévoient une augmentation de leurs dépenses entre 1% et 9% l’année prochaine, tandis que 9% d’entre eux prévoient une hausse de 10 à 25%, et 3% s’attendent à augmenter leurs investissements de  plus de 25%. Seul, 39% des interrogés s’attendent à ce que les investissements restent inchangées et 4% seulement prévoient une baisse de leurs dépenses.

Le tableau est encore plus encourageant en Angleterre, où près de deux tiers des répondants s’attendent à une grosse augmentation l’an prochain.

« Le marché est en pleine croissance et nous sommes dans un bon secteur par rapport au reste de l’économie », a déclaré le Directeur Général de Verdantix David Metcalfe lors du lancement du rapport. «Nous ne parlons pas d’une croissance à la Facebook ou Apple, mais nous nous attendons à assister à une croissance annuelle de 14% d’ici 2015 sur le marché britannique pour les programmes relatifs à l’énergie,à l’environnement et à la durabilité. »

Toutefois, l’enquête a également révélé que les responsables DD sont encore largement tributaires des directeurs financiers en matière de dépenses. Entre 30 et 50% des répondants ont admis qu’ils n’ont pas le contrôle de leur budget.

Le DD, toujours mal compris par les chefs d’entreprises

En outre, l’enquête a révélé que seulement un cinquième de ces cadres pensent que leur PDG comprend l’impact de la durabilité sur leur entreprise tandis qu’environ la moitié des répondants estiment que leur directeur général ne considère pas le développement durable comme une priorité absolue.

Metcalfe commente l’augmentation de 1 à 9% prévue par la majorité des entreprises pour 2013 : il est  clair que seul un petit nombre d’entreprises initient des programmes de réduction des émissions de gaz à effet de serre ou  autres  projets axés sur la protection environnementale.

Toutefois, il  souligne un certain nombre de domaines populaires qui devraient enregistrer une croissance l’année prochaine : les réseaux intelligents, l’intégration de système énergétique et les projets de production décentralisée. Il soutient également que la création de produits durables, les modèles basés sur la collaboration ou le partage ainsi que les initiatives de publication d’informations environnementales devraient attirer les investissements.

En revanche, Verdantix prédit que l’intérêt pour les véhicules électriques, les programmes de gestion de l’eau, les systèmes de compensation carbone et certains types d’énergies renouvelables in situ resteraient anémiques.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires