Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Combiner énergies éolienne et solaire pour les communautés isolées du Pacifique

Australie / / Océanie

Une compagnie australienne développe un réseau autonome combinant énergies éolienne et solaire capable de fournir une énergie entièrement renouvelable aux communautés isolées et insulaires de la région, fortement dépendantes des importations de carburant.

Un système hybride

Le système, financé par les gouvernements fédéral et de Tasmanie, utilise plusieurs types de technologie afin de surmonter le problème majeur de la fiabilité des sources d’énergie renouvelables. « Le grand pas en avant a été le système de contrôle que nous avons développé pour intégrer [énergies renouvelables et non-renouvelables] plus efficacement », explique Simon Gamble, responsable du Projet d’intégration des énergies renouvelables de l’île King. Le projet utilise plusieurs éléments tels une résistance, un volant moteur et la plus grosse batterie de l’hémisphère sud pour améliorer la fiabilité et la productivité des énergies éolienne et solaire.

 Premiers essais sur l’île King en Tasmanie

Un prototype est en cours de développement sur l’île King de Tasmanie et devrait fournir 65 pourcent de l’énergie de l’île à partir de sources renouvelables d’ici fin 2013 – cent pourcent les jours de vent. En réduisant la consommation de carburant (actuellement unique source d’énergie de l’île), le système permettrait une économie annuelle de 4 millions et demi de dollars australiens.

Exporter le système dans la région

« De nombreuses régions investissement une grande part de leur PIB dans les importations de carburant, et cela a une incidence importante sur leur économie. Il y a des milliers de systèmes autonomes dans notre région et des millions de litres de carburant sont consommés rien qu’[en Australie] » explique Simon Gamble. Il est en pourparlers avec des compagnies d’électricité pour adapter le système à d’autres communautés insulaires et isolées en Indonésie, Papouasie-Nouvelle-Guinée et dans les îles du Pacifique. En outre, le système hybride pourrait être utilisé pour le tourisme ou l’industrie minière dans les régions australiennes reculées.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires

  1. très bonne chose d’utiliser les ressources renouvellables et d’être autonome dans la production d’énergie. C’est vrai qu’il ne manque pas de soleil dans les îles 🙂