Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le diabète touche de plus en plus les jeunes

Chine / / Asie

En préparation de la journée mondiale du diabète, l’association de lutte contre cette maladie a réuni professionnels, malades, médias et personnalités pour mieux faire connaître une maladie qui touche de plus en plus de Chinois, et pas forcément les plus vieux.

Augmentation du nombre d’enfants touchés

Le public et les professionnels de santé ont besoin, sans doute en Chine plus qu’ailleurs d’être informés sur la maladie. Le nombre d’enfants touchés par le diabète de type 1 est en augmentation constante, sans que personne ne soit capable de donner une explication convaincante des causes derrière ce phénomène. Utilisation de lait en poudre abusive et abandon progressif de l’allaitement maternel ? Pollution ? Alimentation moins saine que par le passé ? Plusieurs théories ont été proposées sans qu’aucune n’emporte l’adhésion de la communauté médicale.

Ce qui est sûr, outre le fait que le nombre d’enfants touchés augmente rapidement, c’est que le diagnostic n’est pas fait de manière systématique. Hors des grandes villes chinoises qui disposent de personnel médical de qualité, les médecins de province qui restent rarement confrontés à la maladie ne pensent pas toujours à temps au diabète, associé trop systématiquement à l’adulte en surpoids. Alors qu’un dépistage rapide est vital, des vies innocentes sont encore trop souvent perdues.

Le diabète de type 2 favorisé par une vie sédentaire

Si l’association chinoise de lutte contre le diabète a voulu sensibiliser au diabète de type 1, elle n’en a pas pour autant oublié l’autre forme, plus courante, du diabète de type 2 ‘de l’adulte’. Cette maladie aux causes différentes mais aux symptômes ressemblants, est en augmentation rapide. Ici, la cause est toute connue : le mode de vie sédentaire des Chinois ressemble de plus en plus à celui des occidentaux : peu d’activité physique, des fast-food trop souvent, et un tour de taille qui augmente, qui augmente…  Des facteurs qui contribuent à faire exploser le nombre de malades.

Pour marquer les esprits, l’association nationale a donné quelques chiffres. 92 millions de Chinois seraient concernés, soit près de 10% de la population. Si les choses continuent de se développer au même rythme, la prévalence de la maladie pourrait atteindre 20% de la population dans les 10 années qui viennent.  La rétinopathie diabétique est déjà l’une des causes de cécité principales dans la population chinoise.

Un relias médiatique nécessaire

Devant ces chiffres étourdissants, on reste abasourdi. L’association chinoise de lutte contre le diabète a recommandé aux médias de passer le message : une vie saine, pas d’abus, et des visites régulières chez le médecin, voilà de quoi se prémunir au mieux contre la maladie. Avant que la science ne trouve enfin un remède définitif ? La pharmacopée chinoise regorge de prétendus remèdes pour contrôler le taux de glycémie dans le sang de manière naturelle. Une solution possible, avant que la médecine ne parvienne à réparer le pancréas des enfants atteints du diabète de type 1 et à prévenir l’apparition du diabète de type 2 chez l’adulte.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires