Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Déficit de 40 000 salles de classe en primaire

Mozambique / / Afrique

Le Mozambique ne peut garantir à tous les enfants en âge d’être scolarisés l’accès à l’enseignement dans de bonnes conditions. D’après les estimations du Ministère de l’Education (MINED), ce sont un peu plus de 200 000 enfants qui se trouvent aujourd’hui exclus du système national d’éducation.

Au niveau de l’enseignement secondaire, dans les zones rurales et urbaines, le pays a besoin de 200 salles de classe par an, sans compter les besoins en écoles technico-professionnelles, en instituts de formation de professeurs, ainsi qu’en universités et instituts supérieurs.

Le Mozambique a pris l’engagement d’atteindre la scolarisation universelle d’ici 2015, dans le cadre des Objectifs de Développement du Millénaire (ODM).

Cependant, atteindre cet objectif suppose la mise en place des conditions nécessaires pour recevoir le plus grand nombre d’élèves possible. Ainsi, la construction d’infrastructures scolaires, notamment de salles de classe, se pose comme une priorité.

Pour répondre à cette demande, le gouvernement a lancé, en 2006, le projet de construction accélérée de salles de cours, qui prévoit la construction de 45 000 salles en 10 ans. Ce projet se révèle néanmoins inefficace étant donné que, plus de cinq ans après son lancement, seules 5 000 salles de classe ont été construites.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires