Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le cinébus solaire, digne successeur du bibliobus

Uruguay / / Amérique du sud

Pendant six mois, la camionnette de Medio&Medio Films parcourra villes et villages pour une série de projections itinérantes rendues possibles grâce à l’utilisation de panneaux solaires et de batteries embarquées. Totalement gratuites, les séances ont lieu à l’air libre et sont accompagnées d’ateliers destinés à sensibiliser le public à l’utilisation des énergies renouvelables.

© www.diariolarepublica.net

Une idée née en Hollande

Première société de production latino-américaine à recourir aux énergies renouvelables pour des projections itinérantes, le groupe Medio&Medio Films se lance dans une tournée nationale baptisée Ecocinema 2012/2013, qui durera de novembre à avril.

Parrainée par le ministère de l’Éducation et de la Culture (MEC), l’initiative bénéficie du soutien de l’équipe hollandaise « Solar World Cinema », pionnière dans le domaine.

« L’idée est d’abord apparue aux Pays-Bas il y a six ans, puis s’est propagée à divers pays d’Europe avec un grand succès », explique Stien Meesters, l’une des créatrices du projet.

Autonomie maximale

Grâce à un partenariat avec l’Institut du cinéma et de l’audiovisuel d’Uruguay (ICAU), le projet permettra de diffuser des œuvres issues de la production nationale jusque dans les localités les plus isolées du pays, ainsi que dans divers quartiers de la capitale, à Montevideo.

Totalement autonome, la camionnette de Medio&Medio Films est équipée de quatre panneaux solaires d’une puissance totale de 200 watts, qui rechargent huit batteries. Une fois la nuit venue, celles-ci sont capables d’offrir jusqu’à 4 heures d’autonomie lors des projections.

Un écran gonflable permet de diffuser les films en extérieur, de manière totalement gratuite.

Du cinéma jusque dans les localités les plus isolées

Gonzalo Lamela, directeur de Medio&Medio Films, considère le cinéma itinérant comme un formidable outil d’éducation environnementale.

Dans chacune des localités visitées par l’équipe d’Ecocinema, les séances seront accompagnées d’ateliers destinées aux enfants, aux adolescents et aux adultes, afin de promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables.

L’initiative fait de l’Uruguay le premier pays d’Amérique latine à utiliser l’énergie solaire pour projeter des films, dans des localités où le cinéma est longtemps resté inaccessible faute d’électricité.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires