Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les maires vont se former au développement durable en Amérique

Chine / / Asie

L’association des maires de Chine a signé un partenariat avec l’institut Paulson, qui va assurer des formations aux pratiques durables de gestion urbaine. Une preuve d’ouverture au monde de la part d’une administration qui confirme l’importance qu’elle accorde au développement durable.

Améliorer les politiques et pratiques durables

Les formations intensives de 3 semaines seront assurées dès l’année prochaine, principalement à Chicago. L’objectif est d’améliorer les politiques et pratiques durables de développement urbain chinoises.

« Le développement économique et social chinois dans les décennies qui viennent dépend beaucoup de la qualité de l’urbanisation du pays » a souligné Henry Paulson. « Je suis heureux de pouvoir coopérer avec l’association des maires de Chine et d’en recevoir plusieurs très bientôt dans ma ville de Chicago ».

Le pays asiatique, qui reste bien moins urbanisé que l’occident, a devant lui une tâche herculéenne. Les grands centres urbains chinois tels que Pékin, Canton, Shanghai ou Shenzhen ont du mal à faire face à des populations qui dépassent les 10 millions. Pourtant, la pression augmente chaque jour avec des milliers de gens des campagnes qui viennent tenter l’aventure, même dans un environnement légal très dissuasif (système de Hukou ne permettant pas aux ruraux de s’installer librement en ville). Pollution, système d’évacuation des eaux qui conduit à des inondations à chaque période de fortes pluies, difficultés d’hébergement, manque de places de crèches, … la liste des soucis est longue.

Ouverture d’esprit des décideurs chinois

La formation des cadres administratifs municipaux à des pratiques durable est donc nécessaire. Les sessions aux Etats-Unis seront complétées par des séminaires à l’université Tsinghua de Pékin pour les aspects 100% chinois. Mais son orientation internationale montre l’ouverture d’esprit des décideurs chinois qui consentent à ce que de nombreux leaders locaux aillent se former aux Etats-Unis. Présenté dans la presse comme un ennemi stratégique potentiel pendant le « 21ème siècle de la Chine », le pays de l’oncle Sam n’en reste pas moins une référence en terme de développement urbain. Comparées aux grandes villes chinoises, New-York, Los Angeles ou Chicago paraissent en effet plus humaines…

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires