Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les balles de golf, des bonbons pour les poissons ?

Espagne / / Europe

Destinées à la pratique du golf en environnement marin, les balles commercialisées par l’entreprise espagnole Albus Golf se désagrègent en 36 heures une fois plongées dans l’eau. Leur enveloppe extérieure disparaît en libérant le cœur de la balle, composé d’un appât pour poissons.

Un sport polluant ?

Sport de plein air par excellence, le golf est pourtant fréquemment montré du doigt par les défenseurs de l’environnement, en raison notamment des importantes quantités d’eau nécessaires à l’arrosage des terrains.

Souvent pratiqué dans des complexes hôteliers situés en bord de mer ou même à bord de bateaux de croisière, cette activité laisse également derrière elle quelques déchets que la mer a bien du mal à digérer. Extrêmement résistantes, les balles perdues mettent en effet entre 500 et 1000 ans avant de disparaître.

L’arrivée sur le marché, de l’Ecobioball, commercialisée par une entreprise catalane, pourrait cependant contribuer à réconcilier écologistes et aficionados de la petite balle blanche.

Les Caraïbes, un marché prometteur

Recouverte d’une coque totalement biodégradable, l’Ecobioball se désagrège dans l’eau en 36 heures, libérant ainsi une boule comestible pour les poissons.

Conçue par un ingénieur en technique agricole, la balle écologique se lance à l’assaut du marché américain et de ses nombreux amateurs de golf. La création d’un centre logistique à Miami permettra d’approvisionner la région des cayes de Floride : situées au cœur des récifs coralliens, ces petites îles caribéennes regorgent de complexes hôteliers proposant à leurs clients la pratique du golf.

Des caractéristiques différentes

Vendues 82 centimes d’euro l’unité, les Ecobioballs sont commercialisées par boîte de cent et seront fabriquées prochainement sur le sol américain.

Si ces balles raviront à coup sûr les golfeurs les plus soucieux de la pollution marine, elles ne peuvent en revanche parcourir les mêmes distances que les projectiles conventionnels, en raison de la nature des matériaux employés pour leur fabrication.

Leur fabricant précise qu’elles sont exclusivement destinées à la pratique sur plages privées, sur embarcation ou dans les hôtels situés en bordure de mer.

Née en Espagne, la balle de golf biodégradable bénéficie de trois écocertifications et est déjà commercialisée dans 25 pays.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires