Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Mariage homosexuel : le parlement autorise l’adoption et l’aide à la procréation pour tous

Uruguay / / Amérique du sud

Approuvé au parlement avec 81 voix sur 87, le « mariage égalitaire » fait l’unanimité au sein de la classe politique uruguayenne. Le nouveau texte accorde les mêmes droits aux couples quelle que soit leur orientation sexuelle, notamment en matière d’adoption et de PMA.

« épouse » et « mari » disparaissent du Code Civil

Les quatre groupes parlementaires ont approuvé à une écrasante majorité la loi sur le mariage égalitaire, qui devra maintenant passer par le Sénat avant de pouvoir entrer en vigueur. Le soutien unanime que la classe politique uruguayenne accorde au projet ne laisse cependant aucun doute quant à l’issue du vote, perçu comme une simple formalité.

Pour que les homosexuels puissent bénéficier des mêmes droits et des mêmes devoirs que les couples hétérosexuels, les mots « mari », « épouse », « femme » et « homme » disparaîtront du Code Civil pour faire place à une union qui se veut avant tout égalitaire.

L’identité des parents biologiques pourra être connue

Les députés du Frente Amplio, le parti du président José Mujica, ont accepté de modifier le seul point du texte suscitant des interrogations de la part de l’opposition. Celui-ci prévoyait que les enfants adoptés par des homosexuels ne puissent pas connaître l’identité de leurs parents biologiques, mais la mesure a finalement été abandonnée.

Comme pour les couples hétérosexuels, seuls les enfants nés d’une fécondation in vitro continueront d’ignorer leurs origines afin de préserver l’anonymat des donneurs.

Le débat avait attiré un large public de partisans du mariage égalitaire, qui n’a pas hésité à manifester son approbation de façon parfois bruyante, malgré le règlement imposant le silence au sein du parlement.

Les législateurs ont rappelé que le mariage était une « création humaine », et qu’il était normal que cette institution évolue avec le temps. Selon le député socialiste Nicolás Nuñez, l’Uruguay est le douzième pays au monde à légaliser le mariage entre personnes du même sexe.

La famille, c’est l’amour

Fernando Amado, membre du parti Colorado, a souligné pour sa part que le mariage pour tous était un véritable gage d’égalité et s’est rallié la sympathie du public en déclarant que « la base de la société, c’est la famille, mais la base de la famille, c’est l’amour ».

Le député a rappelé qu’il était temps que la société agisse contre la discrimination, encore trop présente à tous les niveaux : « on discrimine dans le sport, dans la politique, mais je pose la question : n’est-il pas étrange qu’il n’y ait pas d’homosexuels, ici, au parlement ? Mais bien sûr qu’il y en a ! »

Une intervention remarquée, qui a conduit la députée suppléante Valeria Rubino à prendre la parole pour s’exclamer : « Je m’appelle Valeria, je suis lesbienne et fière de l’être ! »

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires