Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des luminaires solaires pour protéger des éléphants

Inde / / Asie

Au nord est de l’Inde, dans l’état du Jharkhand, l’administration doit agir pour protéger les villageois des éléphants. Elle le fait de manière responsable, utilisant des énergies renouvelables pour écarter les pachydermes des villages et des champs.

Des méthodes plus douces pour éloigner les éléphants

Dans les deux districts de Hazaribag et de Ramgarh, 6 villageois ont été tués par des éléphants ces derniers mois. Plus de 200 acres (environ 81 hectares) de cultures ont été détruites par le même animal. Devant le mécontentement des villageois, les autorités se devaient d’agir.

Un des moyens traditionnels adoptés pour maintenir les éléphants à l’écart des zones rurales habitées est l’utilisation de barrières électriques. Malheureusement, ce moyen de protéger les humains se transforme en piège pour les pachydermes. Plusieurs ont été retrouvés morts à proximité de ces barrières, électrocutés. Le département des forêts a donc décidé d’utiliser des méthodes plus ‘douces’ pour résoudre le problème rencontré dans le Jharkhand.

« Le gouvernement prend toutes les mesures nécessaires pour réduire la fréquence des attaques par les éléphants sur les populations de Hazaribag et de Ramgarh » assure A K Singh, qui porte le titre de premier conservateur en chef des forêts. « Près de 23 000 luminaires solaires vont être distribués à 54 villages particulièrement concernés. En plus, neuf tours de contrôle vont être construites ».

Assurer la coexistence de l’homme et de l’animal

Les luminaires permettent d’écarter les pachydermes des zones habitées et cultivées. La solution du solaire n’a pas seulement été choisie dans un souci de conservation énergétique, mais surtout pour ne pas dépendre d’une alimentation électrique aléatoire dans ces régions.

La situation dans les deux districts reflète la difficulté de concilier protection de la biodiversité et activité humaine. En effet, une grande partie du district de Hazaribag est couverte par un parc national de conservation (Hazaribagh Wildlife Sanctuary). Il sert d’asile aux léopards, panthères, tigres, éléphants, … et occasionne des pertes pour les agriculteurs et éleveurs des environs. L’action des autorités est donc vitale pour assurer la coexistence de l’homme et de l’animal.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires