Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Mexico fabrique ses propres vélos électriques

Mexique / / Amérique du nord

Destiné à l’une des capitales les plus embouteillées au monde, l’Electrobike raccourcit les temps de trajet pour se rendre au travail. Grâce à sa batterie au lithium et à une autonomie de plus de 40 kilomètres, le vélo électrique permet à ses utilisateurs d’arriver frais et dispos à destination.

Une véritable alternative à l’automobile

« Le projet Electrobike est né il y a deux ans, lorsque nous nous somme rendu compte que l’une des causes principales des problèmes de circulation venait du grand nombre de voitures transportant un seul passager. Notre objectif est d’offrir une alternative à ces automobilistes, afin qu’ils arrivent plus vite à destination. »

Telle est l’ambition d’Eduardo Cymerman, directeur de l’entreprise Electrobike, qui fabrique et commercialise des vélos électriques au cœur de la ville. Son produit a tout pour séduire les habitants de la capitale mexicaine, où trois personnes sur dix effectuent chaque jour des trajets dépassant une heure trente pour se rendre sur leur lieu de travail.

La fin des coups de sueur

Pour faire face aux problèmes chroniques de circulation que connaît la métropole, un système de vélos en libre-service baptisé Ecobici a vu le jour en 2010, mais cette alternative à la voiture ne convainc pas tous les utilisateurs.

Selon Eduardo Cymerman, de nombreux automobilistes refusent de franchir le pas, affirmant ne pas vouloir arriver fatigués ou trempés de sueur au travail.

Grâce à son moteur, le vélo électrique permet justement de pallier ces inconvénients, en réduisant considérablement l’effort que doit fournir l’utilisateur. Par ailleurs, ce type de véhicule nécessite 40 fois moins d’énergie qu’une voiture pour traverser la ville.

Achat à crédit gratuit

Les vélos Electrobike sont équipés d’une batterie au lithium rechargeable sur une simple prise de courant. L’opération dure de 1h30 à 3h30 et permet de parcourir ensuite entre 40 et 50 kilomètres en toute tranquillité.

Vendus entre 500 et 1000 euros pièce, les Electrobikes sont payables en 18 mois sans frais ou peuvent être achetés à crédit sur trois ans afin de s’adapter à tous les budgets.

Pour l’instant, l’entreprise fait fabriquer différentes parties de ses engins en Chine à partir de pièces japonaises, et procède à leur assemblage au Mexique. Cependant, Electrobike espère écouler au moins 1000 unités au cours de l’année 2013, ce qui lui permettrait de rapatrier l’intégralité de la production sur le territoire national.

Afin de populariser leur utilisation, les vélos électriques pourraient également être proposés à la location, ou offerts aux employés par leur entreprise dans le cadre de plans de mobilité.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires