Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La chasse bientôt autorisée dans les parcs nationaux de Nouvelle-Galles du Sud

Australie / / Océanie

Fin décembre 2012, une nouvelle législation a autorisé la chasse dans les 78 parcs nationaux de l’Etat australien de Nouvelle-Galles du Sud à partir de mars 2013. La décision inquiète écologistes et promeneurs.

Risquer sa vie en se promenant

Un rapport du Bureau de l’environnement et du patrimoine de Nouvelle-Galles du Sud obtenu par l’opposition révèle que le risque de balle perdue existe. En 2010, en Nouvelle-Zélande où la chasse est autorisée dans les parcs nationaux, une institutrice a ainsi été tuée, prise pour un chevreuil.

En outre, le rapport dévoile un risque de pollution environnementale causé par la décomposition des carcasses d’animaux abattus.

« Aujourd’hui est un jour sombre pour nos parcs nationaux et pour les familles, campeurs et randonneurs nombreux dans tout l’Etat qui cherchent un peu de paix et de tranquillité pendant la période de vacances. » a commenté le leader de l’opposition John Robertson à l’annonce de la décision.

Pour Keith Muir, directeur de la Fondation Colong Wilderness pour la protection des parcs nationaux, la décision risque de faire fuir les randonneurs. « C’est très triste car nous sommes supposés encourager les gens à sortir et à faire de l’exercice, et faire venir les visiteurs dans nos parcs nationaux », déplore-t-il.

Une dangereuse décision politique

Selon Justin McKee, directeur de campagne de l’association des parcs nationaux de Nouvelle-Galles du Sud, « la question suscite de profondes émotions chez de nombreuses personnes ; maintenant lorsque l’on mentionne des armes à feu, les gens répondent simplement non. » L’association s’apprête à distribuer des prospectus dans les parcs nationaux afin d’encourager le public à manifester son désaccord avec la décision du gouvernement de l’Etat.

« Ce que O’Farrell [Premier ministre de Nouvelle-Galles du Sud] doit savoir, c’est que politiquement et humainement, c’est une question importante, et une question qui va lui nuire aux élections de 2015. », ajoute McKee.

La décision du Premier ministre serait le résultat d’un accord politique avec le parti pro-chasse Shooters and Fishers Party.

La chasse est déjà autorisée dans les parcs nationaux d’autres Etats australiens.


Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires