Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Yoko Ono prend part aux manifestations contre les gaz de schiste à Albany

USA / / Amérique du nord

Pendant des mois, ils se sont relayés dans la ville d’Albany dans l’état de New-York: agriculteurs, environnementalistes, hippies et parents. Mais depuis vendredi, le visage très connu de Yoko Ono s’est associé aux revendications contre la fracture hydraulique, un procédé de forage très controversé de gaz naturel.

Nathaniel Brooks pour le New York Times
Yoko Ono et son fils, Sean Lennon, à gauche, livrant 50 boîtes d’anti-forage commentaires au gouverneur Andrew Cuomo du bureau vendredi. La famille possède une ferme nord de l’État.

Yoko Ono et son fils contre la fracture hydrolique

Yoko Ono est arrivée à Albany, accompagné de son fils, Sean Lennon ; tous deux très impliqués par cette question. En effet, elle et son mari, John Lennon, avaient acheté une ferme dans les Catskills, et elle avait lutté avec son fils pour empêcher le forage près de leur propriété d’abord, et partout ailleurs ensuite.

Yoko et Sean se sont rassemblés aux autres défenseurs de l’environnement présents afin, tout d’abord, de s’exprimer face aux journalistes, puis ils ont entamé une marche vers les bureaux du gouverneur Andrew M. Cuomo et le « Department of Environmental Conservation ». Cette dernière fut ponctuée par la livraison de 50 boîtes contenant plus de 204 000 messages s’érigeant contre la fracture hydraulique.

Un procédé dangereux

Les défenseurs espèrent influencer le gouverneur Andrew Cuomo, qui doit décider si la pratique de forage de gaz de schiste par fracturation à très haute pression et en grands volumes, connue sous le nom de fracture hydrolique, doit être autorisée.

Yoko Ono et Sean Lennon soutiennent que le forage peut entraîner la fuite dans les puits de méthane dangereux vers les conduites d’eau.

« Le processus de la fracture hydraulique détruit tout, et pas seulement nous », déclare Mme Ono. « Il détruit la terre, la nature et, par la suite, le monde entier. »

Ils appellent A. Cuomo à interdire cette pratique dans l’État de New York.

M. Lennon a déclaré que l’opposition de la famille au forage a commencé avec les préoccupations au sujet de son exploitation au nord de l’État. En parlant de son père, il évoque : « il adorait cet endroit car nous avions notre propre puits. »

« La raison pour laquelle j’ai entamé ce combat », a-t-il ajouté, « c’est parce que Cabot Oil voulait construire un pipeline qui devait passer juste à côté de notre maison. Je voulais sauver notre habitat et son eau, puis de là, j’ai voulu aller plus loin. Cette maison était la maison de mon père et l’est encore, et je suis sûr qu’il aurait été de notre côté. »

Dans la fracture hydraulique, sable, eau et produits chimiques sont injectés en profondeur et à haute pression dans le sol pour en extraire le gaz naturel dans ses formations rocheuses.

L’administration du gouverneur devrait donner l’autorisation du forage dans l’état de New-York d’ici le mois prochain.

Face à l’opposition acharnée des militants et des résidents, M. Cuomo n’a pas réagi sur le plan mis au point par son administration pour approuver le forage le long de la frontière de la Pennsylvanie. L’administration a étudié les effets sur la santé, mais a aussi soigneusement conservé les informations sur ses conclusions.

Yoko Ono a averti que la lutte ne s’arrêtera pas là, même si la fracture hydraulique est approuvée.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires