Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Tourisme durable dans les favelas pacifiées de Rio de Janeiro

Brésil / / Amérique du sud

Les touristes qui souhaitent visiter Rio de Janeiro ont désormais une nouvelle option d’hébergement, avec non seulement chambre et petit déjeuner, mais en plus l’expérience de partager le quotidien des habitants d’une communauté pacifiée de la ville. Parmi ces options, celle de Favela Inn Hostel, située à Chapéu Mangueira, à moins de dix minutes à pied de plages réputées comme Leme ou Copacabana.

Cristiane affiche la façade colorée de l’auberge
Photos: UPP sociaux

L’auberge peut recevoir 18 clients dans 4 chambres communes avec vue sur la mer, sur la forêt et la communauté voisine de Babilônia, accès à internet en wifi, bar, lounge, TV, mini-bibliothèque et salle pour les repas. L’équipe de l’auberge est composée d’habitants de la favela qui peuvent accompagner les hôtes dans des ballades en forêt ou à travers les rues de la communauté.

D’après Cristiane da Silva de Oliveira, gérante de l’établissement qui appartient à son beau-père et son beau-frère, la famille a toujours reçu des personnes qui souhaitaient découvrir la région, jusqu’à ce qu’un jour, un guide français leur suggère d’héberger des touristes désireux de connaître une communauté pacifiée. “C’est ainsi que tout a commencé”, explique-t-elle.

La terrasse, qui était autrefois le théâtre de fêtes de samba arrosées à la caipirinha, s’est transformée en auberge, avec un toit entièrement refait en bouteilles de plastiques PET recyclées. En 2012, pendant le Rio+20, l’hôtel a reçu des N orvégiens, des Allemands, des Français et des Brésiliens. “Au carnaval de l’an dernier, c’était plein à craquer”, raconte Cristiane.

Le succès du projet a retenu l’attention du Sebrae de Rio de Janeiro (agence du gouvernement aidant les PME), qui soutient aujourd’hui la Favela Inn Hostel et l’a même présentée comme un cas de réussite lors d’une conférence au Rio+20. “L’idée était de montrer que même une création d’entreprise dans une communauté défavorisée pouvait être un projet durable”, affirme Carla Teixeira Panisset, responsable de l’Unité de Développement de Projets dans des Communautés Pacifiées (UCP) du Sebrae RJ.

Depuis 2 ans, les créateurs d’entreprises bénéficient des conseils de l’organisation, qui les oriente sur des éléments aussi variés que le logo, la façade, le design intérieur de l’hôtel, le Programme d’Alimentation Saine (PAS), la gestion des déchets ou la gestion financière. A ce jour, l’auberge de Cristiane attend la livraison d’un don de panneaux solaires qui serviront à chauffer l’eau des salles de bains.

Pour la gérante, il y a encore beaucoup de choses à faire à l’auberge et dans la favela. “Notre objectif est de créer une franchise de la marque Favela Inn dans d’autres communautés”.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires