Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

L’Écosse se fixe de nouveaux objectifs dans la lutte contre le changement climatique

Ecosse / / Europe

L’Écosse vient d’annoncer toute une série d’objectifs écologiques ambitieux, dont la décarbonisation à 80 % de sa production d’électricité.

La mer du Nord fournit l’Ecosse en ressources pétrolières et gazières. (Source: REPower)

Le pays a déjà fixé de grands objectifs de réduction d’émissions de CO2 mais le gouvernement écossais doit maintenant indiquer comment il a l’intention de les atteindre, via des politiques précises.

« Après avoir présenté son désir de décarboniser de façon considérable l’approvisionnement électrique d’ici à 2030, le gouvernement écossais va consulter toutes les parties prenantes pour savoir comment réaliser ces objectifs », a déclaré le Premier ministre écossais Alex Salmond.

L’Écosse aimerait que la quantité de CO2 par unité de puissance produite passe des 347 gactuels à 50 gde CO2/kWh. Il s’agit du niveau que le Climate Change Committee (Comité sur le changement climatique) a recommandé au gouvernement britannique.

« L’Écosse est l’un des meilleurs pays européens en termes de réduction d’émissions de CO2, avec l’Allemagne et le Danemark », déclare le ministre écossais de l’Environnement et du changement climatique, Paul Wheelhouse. Un classement dû au fort potentiel d’énergies renouvelables (énergies hydraulique et éolienne) de l’Écosse.

« Nous tenons absolument à résoudre le problème du changement climatique et à conserver notre position de leader mondial. Nous prenons des mesures fortes en matière d’énergies renouvelables, réduction des déchets, tourbières et pauvreté écologique », a ajouté Wheelhouse.

Quelques-uns des objectifs écologies de l’Écosse

  • Nouvel objectif de décarbonisation pour réduire les émissions de CO2 provenant de la production électrique par plus de 4/5e d’ici à 2030
  • L’Écosse s’engage à produire l’équivalent d’au moins 100 % de sa consommation électrique brute grâce aux énergies renouvelables d’ici à 2020
  • Mise en place d’un programme visant à transformer les foyers les plus vieux et les plus froids en des foyers écoénergétiques
  • Fonds de 50 M£ (58 M€) en bourses et prêts pour réchauffer les foyers au moyen des énergies renouvelables
  • Mesures visant à réduire l’effet des transports grâce à un investissement de 200 M£ (231 M€) en plus de l’investissement continu dans les transports publics
  • Mise en place graduelle d’interdictions de matériaux pouvant être enfouis, notamment l’interdiction d’enfouir les déchets biodégradables d’ici à la fin 2020, la première du genre au Royaume-Uni

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires