Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le gouvernement innove pour encourager l’éolien

Japon / / Asie

Afin de développer l’énergie éolienne, le gouvernement japonais va investir dans un réseau de transmission entre les régions septentrionales venteuses et les régions consommatrices. Le projet sera amorti via un système de ‘péage’ couvert par les producteurs d’énergie verte.

L’éolien est le parent pauvre du mix énergétique japonais. 90% des ENR de l’archipel viennent en effet du solaire. Si les énergies renouvelables doivent à long terme compenser l’abandon progressif du nucléaire, il faudra pourtant développer l’énergie du vent. C’est ce que s’est récemment engagé à faire l’administration japonaise. Et c’est une bonne nouvelle : le changement de gouvernement et le retour au pouvoir du très conservateur Shinzo Abe fin décembre, inquiétaient les défenseurs des ENR. Rappelons en effet qu’Abe avait qualifié l’objectif de ‘zéro nucléaire’ d’ici aux années 2030, fixé par son prédécesseur Yoshihiko Noda, ‘d’extrêmement irresponsable’…

En juillet 2012, les électriciens ont été forcés par la loi à acheter toute la production d’énergies renouvelables à un tarif fixé. Bilan après 7 mois d’application de la loi : l’énergie solaire fournit 90% des ENR produites sur l’archipel. La cause de ce déséquilibre, c’est la facilité relative d’installer des équipements photovoltaïques de petite capacité par rapport à l’investissement important que représente l’installation de grandes éoliennes. Or selon des chiffres d’une commission gouvernementale sur les ENR, le prix du kW.h éolien est inférieur de 3 fois à celui du solaire. Il faut donc rééquilibrer la balance des ENR en faveur de l’éolien.

Les régions à fort potentiel sont celles de d’Hokkaido et de Tohoku (Nord est de l’île de Honshu). Fort excentrées des grands centres industriels consommateurs, elles posent le problème de l’acheminement de l’énergie verte qui pourrait y être produite. En général, ce sont les sociétés énergétiques du pays qui financent les infrastructures du réseau et les amortissent en haussant le prix de l’électricité facturée au client. L’ampleur de l’investissement dans un nouveau réseau électrique reliant le nord du pays au centre, fait redouter au gouvernement que cela fasse exploser la facture au consommateur dans un temps de crise économique. Pour résoudre le problème, le gouvernement japonais envisage un système innovant : ce sont les producteurs d’électricité éolienne qui paieront, selon un système de ‘péage’. La facture au producteur correspondra à la quantité d’énergie qu’il a acheminée sur ce réseau.

Les travaux sont certes loin d’être terminés, mais l’idée est approuvée par les acteurs du secteur. Espérons que ce système original permettra enfin à l’énergie éolienne de décoller dans le pays du soleil levant…

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires