Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Une île entièrement équipée de panneaux solaires

Portugal / / Europe

La mairie de Corvo est à la pointe du développement durable au Portugal. Elle a en effet décidé que les 145 maisons de l’île chaufferont leur eau grâce à l’énergie solaire. Une décision tout autant écologique qu’économique, le coût de transport des bombonnes de gaz jusqu’à l’île rendant leur prix trop élevé.

Corvo sera ainsi la première île des Açores entièrement équipée de panneaux solaires et de pompes à chaleur, un projet qui permettra à la population de réduire ses dépenses mensuelles et d’améliorer sa qualité de vie.

Les plus sceptiques convaincus

“Même si beaucoup s’étaient montrés sceptiques, les gens sont satisfaits et aujourd’hui tout le monde en veut”, affirme Manuel Rita, le maire de Corvo. La première phase de l’installation des panneaux solaires et des pompes à chaleur en remplacement du gaz butane est pratiquement terminée. Elle aura permis d’équiper 37 des 145 maisons habitées de l’île qui compte un peu plus de 400 habitants.

Au-delà de diminuer la dépendance externe de l’île, Manuel Rita estime que les familles et la municipalité économiseront de l’argent à long terme. “La municipalité paye aujourd’hui 24,18 euros en coût de transport pour un cylindre de gaz entre Ponta Delgada et Corvo”, explique Manuel Rita. Il estime que le besoin en bombonnes de gaz sera divisé par trois une fois le projet terminé.

Moins cher et plus efficace

Le ministre portugais du Tourisme et des Transports, Vitor Fraga, affirme qu’une famille économisera près de 40 euros par mois. Il rappelle que la première phase du projet a représenté un investissement de près de 400 000 euros. 7 fournisseurs sont en lice pour l’attribution de la 2ème phase du projet qui va équiper les 108 maisons restantes.

Manuel Rita tire déjà un bilan positif de la première phase, s’appuyant sur les témoignages de la population qui explique que “désormais il est possible de laver la vaisselle et prendre une douche en même temps, sans que cela affecte la température de l’eau chaude”.

La maire, qui exerce son 3ème mandat à Corvo, a un autre rêve qu’il souhaite réaliser, celui de pouvoir réutiliser l’eau d’une lagune actuellement en construction sur l’île pour produire de l’énergie électrique.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. Patrick Martin UZAMUGURA

    UN ECHANTILLON DE BONHEUR: Il est impératif de promouvoir le développement frénétique des énergies renouvelables: Plus les énergies traditionnelles engendrent des dégâts humains et sociaux coûteux, plus il sera difficile de prévoir un avenir fondé sur les énergies renouvelables. Il est aisé de constater que les états qui n’ont ni les finances ni les structures suffisantes pour compenser ce types de dégâts n’ont pas d’autres choix que d’abandonner les populations à leur sort…!