Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Coca-Cola lance une campagne contre l’obésité

USA / / Amérique du nord

Pour la première fois, Coca-Cola prend un virage à 180° en abordant dans sa nouvelle campagne publicitaire l’obésité !

Coca-Cola contre l’obésité ?

« Chaque calorie compte, peu importe d’où elle provient, et cela inclut les produits Coca-Cola » énonce la voix off de la publicité. Ce changement de stratégie démontre la pression à laquelle fait face l’industrie alimentaire, pointée du doigt comme principale responsable de la hausse fulgurante d’obésité.

La campagne encourage notamment à consommer différemment, à faire de l’activité physique.

Dans le passé, Coca-Cola avait essayé de se cacher derrière ses nouvelles formules faibles en calories. L’entreprise avait tort alors, mais qu’en est-il aujourd’hui avec cette nouvelle campagne?

Une publicité mensongère

Il existe de nombreuses preuves selon lesquelles les sodas et autres boissons sucrées ne sont pas uniquement notre plus grande source de calories, elles sont aussi parmi les plus dangereuses.

Dans sa nouvelle vidéo de deux minutes, Coca-Cola frappe fort avec un message qui oscille entre le fait que trop de calories vous fera grossir (vrai), que ceux contenus dans les boissons de l’entreprise Coca-Cola ne sont pas pires que les autres (faux), et que nous sommes tous dans le même bateau (ridicule).

A la lumière de la vidéo, et de sa voix honnête et mielleuse en fond, nous serions tentés  d’aller nous acheter une  canette comme dans le bon vieux temps innocent, où nous mangions des hamburgers/ frites et fumions des Malboro comme s’il n’y avait pas de lendemain.

Eh bien, les syndromes liés aux boissons gazeuses dépassent ceux de la cigarette. Le remplacement du sucre par l’aspartame (dans les boissons sans sucre ou basse en calories) ont déclenché de nombreux problèmes, y compris celui de la dépression. De même l’American Heart Association reconnaît que la quantité de sucre contenue dans un Coca-Cola dépasse probablement notre dose tolérée quotidienne – pourtant notre consommation moyenne est deux à trois fois plus élevée.

Plus de sucre dans une canette que la dose journalière recommandée

Voici comment la vidéo commence: « Depuis plus de 125 ans, nous avons rassemblé les gens. Aujourd’hui, nous aimerions que les gens se rassemblent sur un sujet qui nous concerne tous: l’obésité. La santé de nos familles et de notre pays à long terme est en jeu ». En bref, Coca-Cola veut faire partie de la solution. Ce qui est dommage pour eux, car l’une des clés de la prévention de maladies causées par le syndrome métabolique (syndrome que tout le monde, pas seulement les personnes obèses, peut se développer) est d’éviter les boissons sucrées.

Cela explique les réactions tonitruantes immédiates à la vision de cette publicité. Comme le publie quelqu’un qui se fait appeler John Pemberton (le nom de l’inventeur de Coca-Cola) : « Imaginez que les fabricants de cigarettes disaient qu’ils font quelque chose de responsable pour vous protéger. Comment réagiriez-vous à cela? »

Les fabricants de boisson craignent les règlementations

Au-delà de Coca-Cola, c’est toute l’industrie sucrière qui est impliquée dans une campagne de mensonge et de manipulation.

Selon Rob Lustig, un pédiatre endocrinologue à l’Université de Californie, à San Francisco, et l’auteur de « Fat Chance: Beating the Odds Against Sugar, Processed Food, Obesity, and Disease », il résumerait: « Une calorie n’est PAS une calorie. Chaque calorie a un destin métabolique différent dans le corps. Celle du fructose submerge le foie, ce qui oblige le pancréas à produire plus d’insuline et à conduire davantage d’énergie dans les cellules adipeuses. Et les sodas ne sont rien  moins qu’une injection de fructose dans le système. »

Les sodas apportent du fructose au système au même titre que le tabac la nicotine.

Les fabricants de boissons voient planer les restrictions au-dessus d’eux (la réduction des grands formats à NY  en est un exemple) c’est la raison pour laquelle  ils font pression, cajolent, supplient, mentent afin d’éviter les réglementations, tout comme les compagnies de tabac l’ont fait. Malheureusement pour Coca-Cola, il ne fait pas partie de la solution mais est une partie importante du problème.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires