Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les États-Unis ont ajouté 147 mégawatts d’énergie géothermique en 2012

USA / / Amérique du nord

Les Etats-Unis, le leader mondial de la production d’électricité à partir d’énergie géothermique, a continué son expansion en 2012 en ajoutant 7 nouvelles centrales électriques géothermiques. Selon plusieurs études, elle pourrait répondre en grande partie à nos besoins énergétiques futurs. Et qui plus est à un prix compétitif et avec un impact minime sur l’environnement…

La Californie mène le reste du pays

L’énergie géothermique a un avenir prometteur, mais jusqu’ici, elle semble avoir pris un peu de retard sur la plupart de ses autres cousins en matière d’énergie renouvelable comme l’éolienne ou le solaire. Ainsi, alors que l’énergie éolienne aux États-Unis a augmenté de 13,2 gigawatts en 2012, avec 5,5 gigawatts de ce total enregistré seulement en décembre, la croissance en énergie géothermique est plus modeste. Selon l’Association de l’énergie géothermique, les États-Unis ont ajouté 147,05 MW de capacité d’énergie géothermique brut en 2012, soit 5% de plus qu’en 2011.

Géothermie à basse et haute température : avantages et défis

Cela pourrait ne pas sembler beaucoup, mais la géothermie a de nombreuses caractéristiques très appréciables qui méritent d’être développés davantage; contrairement à l’éolien et au solaire, elle est capable de produire de l’électricité 24/7 et ne dépend pas des conditions atmosphériques (soleil, pluie, vent).

Il est vrai qu’aujourd’hui, il existe de nouvelles solutions qui permettent d’atténuer l’intermittence du vent et l’énergie solaire, mais il est toujours intéressant d’avoir une énergie de base bien propre. Cette source d’énergie est considérée comme inépuisable, car elle dépend des sources de chaleur internes de la terre, dont la durée de vie se chiffre en milliards d’années. Elle est diffuse, avec un flux moyen de 0,1 MW/km² et un niveau de température faible.

Le défi est de réduire les coûts et de nous assurer que nous comprenons la géologie correctement afin d’éviter les problèmes. Les gisements géothermiques ont une durée de vie de plusieurs dizaines d’années (entre 30 à 80 ans) et peuvent, néanmoins, contribuer à un réchauffement local des milieux là où les calories seront rejetées, surtout si elles le sont massivement.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires