Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Pour son café, McDonald’s mise sur les petits producteurs bio

Guatemala / / Amérique centrale

La chaîne de restauration américaine investira 6,5 millions de dollars en formation et assistance technique auprès des caféiculteurs guatémaltèques. En encourageant la culture bio et le commerce équitable, McDonald’s cherche à sécuriser l’approvisionnement en cafés spéciaux de ses succursales McCafé.

Apprendre à mieux lutter contre la rouille

Pour garantir la qualité de ses cafés, le géant du fast-food américain viendra en aide à 13 000 petits producteurs guatémaltèques au cours des 5 ans à venir. À travers sa Plateforme nationale du café durable (SCAN en anglais) McDonald’s offrira une formation aux caféiculteurs et la possibilité d’obtenir une certification d’exploitation durable et de commerce équitable.

Le programme commencera dans les régions orientales du Panamá avec un projet pilote concernant 4500 producteurs, avant de s’étendre vers l’ouest du pays.

Dotée d’un budget de 6,5 millions de dollars, l’initiative aidera notamment les petits caféiculteurs à lutter plus efficacement contre la rouille du café. La maladie touche aujourd’hui près de 70 % des plantations de la région et entrainera cette année une baisse de la production nationale comprise entre 15 et 20 %.

Pour décrocher les labels, la formation englobe tous les domaines

La formation s’intéressera aux nouvelles techniques d’agriculture durable, au contrôle des insectes nuisibles et des maladies (en particulier la rouille), ainsi qu’à la gestion des risques et du personnel. Elle proposera également une initiation aux démarches administratives et à la fiscalité, afin de permettre aux producteurs d’accéder aux différentes certifications internationales.

Au Guatemala, le projet SCAN compte avec la participation de l’Association nationale du café, de l’organisme de commerce équitable Fair Trade USA, de la Fédération de coopératives agricoles des producteurs de café du Guatemala et des organismes certificateurs CAMBio, Rainforest Alliance et UT’Z Certified Coffee.

Un programme international

Au mois d’avril prochain, la ville de Guatemala accueillera par ailleurs le Symposium du café, un évènement parrainé par les principaux torréfacteurs des États-Unis auquel seront conviés tous les producteurs du pays. La rencontre aura essentiellement pour but d’évoquer les principales stratégies à mettre en place pour éviter une chute de la production au niveau national.

À travers ces initiatives, McDonald’s cherche à garantir l’approvisionnement en cafés de qualité pour sa chaîne McCafé, dont les principaux fournisseurs se trouvent au Guatemala, en Colombie, au Costa Rica, au Nicaragua, au Salvador, au Brésil et à Sumatra.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires